S'identifier   S'inscrire  visiteurs jour : 46    Total :  705259     La vérité     Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Robert-Arlette     Santé corona


S'identifier   S'inscrire  visiteurs jour : 46    Total :  705259     La vérité     Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Robert-Arlette     Santé corona



Au Président des Français

Vous êtes responsable de vos écrits, merci  de respecter les personnes et la loi.

 Accueil  Eric Zemmour   Epidémi de la covid  Economie  Editorial  Emploi  Europe  Forum/Edito  France  Français  Humour  Retraites  Social  Plan du site 



Mercredi 5 janvier 2022 2021

"Emmanuel Macron au Parisien : "Les non-vaccinés, j'ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu'au bout."

Macron rétablit une sous classe de citoyens et crée l'indignation générale : Damien Abad patron des députés LR, Ugo Bernalicis (LFI), Mathilde Panot, présidente du groupe LFI, Le communiste Fabien Roussel, Christian Jacob, président des Républicains
    Source : Passe vaccinal, les débats devant l'Assemblée suspendus après les propos de Macron Le Figaro -

Cette déclaration violente avait pour but d'empêcher le débat sur les vrais problèmes des français en divisant le peuple et en l'incitabtr à la haine de ceux qui se comportent différemment. Déjà certains s'interrogent sur soigner ou réanimer les non vaccinés de la covid!(source ici)
L'article 68 de la Constitution permet de destituer le Président en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat. Il AURAIT SUFFIT que 58 députés déposent une proposition de résolution au Bureau de l'AN. Les REPRESENTANTS DU PEUPLE se sont indignés mais comme d'hab non rien fait. ILs représentent d'abord leurs propres intérêts


Jeudi 23 décembre 2021


Incitation à la haine contre Eric Zemmour

Eric Zemmour n'a aucune haine contre les immigrés, mais n'accepte pas ceux qui viennent pour détruire la France, voler, piller, agresser et même tuer. Ceux là n'ont rien à faire en France.

Ceux qi travaillent et qui vivent en paix, ceux qui ne sont pas là pour remplacer les lois françaises par celles d'une république islamique, ceux-là n'ont rien a craindre. Les autres n'ont rien a faire dans un pays qu'ils haïssent. Leur départ soulagera ceux qui sont venus en France pour y vivre en paix, qui sont de loin les plus nombreux et qui sont nos amis.


Mardi 30 novembre 2021

France : Le diagnostic

Attention, les bien pensant de gauche et leurs complices de droite trouvent que les images qui présentent la réalité telle que diffusée par nos médias est ici violente et traumatisante et qu'il faut en interdire la vision aux moins de 18 ans, bien que les journaux du 20h nous la montre.
Pourtant cette violence ce sont eux qui l'installent dans notre pays en laissant entrer n'importe qui sans discernement.
Quand nous disons n'importe qui nous ne nous préoccupons pas de l'origine de ces personnes mais de leur comportement individuel. Nous avons suffisamment de criminels, assassins, voleurs et violeurs en France pour ne pas en laisser venir d'autres avec en bonus des guerriers de l'Islam conquérant et des terroristes.

France : La solution

Discours de candidature d'Eric Zemmour


La France de 1958 à 1968 sous de Gaulle

En premier lieu, la fin de la guerre avec l'Algérie, guerre déclarée "imbécile et sans issue" par Guy Mollet en 1955 pour se faire élire et qui en 1956, élu, forme son 2ème gouvernement pour faire cette guerre coloniale. Honte à la gauche. De Gaulle y mettra fin en 1962 et rendra la liberté à toutes les colonies Françaises. La gauche française a fait les colonies, de Gaulle, au dessus des partis les a défaites.

1) Les nouveaux francs d'Antoine Pinay avec la maitrise de l'inflation, une dette de 10% du PIB et des impôts et taxes de 33% du PIB et non pas des impôts et taxes de plus de 50% du PIB et une dette supérieure à 100% du PIB comme aujourd'hui, depuis que Pompidou et Giscard ont interdit à la France d'emprunter à la banque de France au motif fallacieux que notre argent était mal géré.

2) La relance avec la construction d'un CES par jour pour faire face au baby boom d'après guerre.
La fin des bidonvilles avec la construction des logements sociaux. Ce sera également la disparition de l'extrême pauvreté. EN 1983 la pauvreté réapparaitra en France sous Mitterrand avec ceux que les médias appelleront les nouveaux pauvres. Le gouvernement socialiste ne fera rien. C'est Coluche qui créera les resto du coeur.
L'aménagement du territoire avec les villes nouvelles pour désengorger Paris pour que l'air y soit respirable. Avec le grand Paris, maintenant c'est l'inverse!

3) La défense nationale avec l'arme nucléaire de dissuasions et les mirages de Serge Dassault pour échapper à la soumission à nos amis américains tout puissant qui nous avaient lâchés au moment de l'affaire de Suez.
Le 19 décembre 1961, Michel Debré créait le Centre national d’études spatiales (CNES). EN 1959, les tirs des Véroniques 1 et 2 sont un succès qui aboutira à Ariane.

4) L'aéronautique avec la caravelle qui préfigure l'Aerospatiale, l'air bus et le concorde rien que ça!

5) La recherche : l’action du général de Gaulle à l'égard de la recherche scientifique et technique a été importante et souvent décisive. Certains qualifient le premier septennat (1958-1965) d'âge d'or de la recherche en France : Le CNRS au temps de Charles de Gaulle.

6) De Gaulle, libéral ? Entendons-nous sur les mots : être « libéral », au sens économique, signifie défendre l’économie de marché et croire dans sa dynamique de création de richesse, sans se priver de considérer comme nécessaires des mécanismes pour l’orienter et compenser ses faiblesses. Keynes lui-même était un libéral.De Gaulle, un libéral méconnu ?



L'aménagement du territoire sous de Gaulle : En 1963, avec la fin de la guerre d’Algérie, de Gaulle peut s'attaquer a son projet : la grandeur de la France. C’est à l’Etat de mener ce grand chantier avec un plan directeur qui en donne les grandes lignes. Il crée la DATAR (Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale). "Il ne suffit pas de construire, il faut construire pour les hommes et les femmes". Il faut des routes, des écoles, des emplois. Il faut décentraliser, tout ne peut pas se faire a Paris. Le périphérique parisien et le transfert des halles à Rungis, serviront à désengorger Paris
La France sous de Gaulle par Lumni


Total des visiteurs  :    705259   dont aujourd'hui :   46    En ligne actuellement :  1      Total des clics_1396393