Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 9     Total clics   :   980000


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 311

  

Clash entre 2 pointures médiatiques : Robert Ménard & Pascale Clark

Robert Ménard journaliste et ancien président de "Reporters sans frontières" est l'invité de Pascale Clark

Au 7/9 de France Inter à 7h50 le19 avril 2011. Une émission dont vous pouvez vous passer sans problème !

 

Robert Ménard vient d'écrire un livre au titre provocateur : « Vive Le Pen »

 

Ménard ancien président de « Reporters sans frontières » qui organisa de nombreuses manifestations contre les jeux Olympiques à Pékin au nom des droits de l’homme un extrémiste ?

Faut être sacrément aveugle ou de mauvaise fois pour dire cela. Il défend la liberté d'expression. Il se trouve que la liberté d’expression, en France est bafouée chaque fois qu'il s’agit du Front National, un rassemblement politique légal et donc reconnu comme non raciste non antisémite et non Nazi par la loi française, sinon soyez assuré que vu ses innombrables ennemis ceux–ci auraient depuis longtemps obtenu son interdiction par la justice si tel était le cas.

 

Il est clair qu'il est scandaleux que ce parti avec 15% des électeurs ne soit pas représenté dans les instances nationales. Ménard sur ce coup va à rebours de la soumission à la pensée unique journalistique de la gauche bobo caviar actuelle.

 

Pascale Clark se croit très forte mais ici elle trouve enfin à qui parler et se prend une grande claque. Elle est aveuglée par sa suffisance et son mépris des gens qu'elle interview dont elle adore couper la parole pour les empêcher de terminer leurs phrases et donner leur opinion. Seule son opinion à droit d’antenne à son émission Bien d’autres journalistes sont aussi méprisables qu’elle et bafoue l’objectivité de l’information.

 

Y'en a marre de ce diktat de la pensée unique « politiquement correcte » !

 

Pascale Clark est lamentable, enfin  elle trouve à qui parler. Je n’aime pas trop non plus les méthodes agressives de Robert Ménard mais dans le cas présent, ça me réjouis. Comme beaucoup de journalistes Pascale Clark ne pas laisser parler ses invités, elle les coupe en permanence pour véhiculer ses propres opinions au mépris de celles des autres. Beau retour de bâton dans la gueule bien mérité.

 

Comme conclusion : Pascale Clark démontre l'utilité du livre de Ménard et donne raison à Zemmour qui dénonce la pensée unique de certains journalistes.

 

Quand elle met sur le même pied d’égalité Eric Zemmour et Dieudonné, cela en dit long sur la bêtise de tous ces « anti Le Pen primaires » qu'elle représente si bien. Les bourgeois auraient-ils quelque chose à perdre si Marine Le Pen devenait Présidente de tous les français ?

 

Le journal le Monde avait commenté cet interview, les commentaires de ses lecteurs prennent souvent parti pour Robert Ménard et la liberté d'expression, voyez par vous même en cliquant ICI.

 

Ménard chez Pascale Clark

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 11-12-2017.   Titre  


nilocerna le 5-1-2012. La Dette
j'ai 12 ans et je ne me sens pas responsable des montants faramineux de la dette Saisissons tous les biens de ceux qui ont dépenses sans compter et que l'on appelle " les dirigeants" Dans le privé cela se nomme une faillite et les tribunaux saisissent les biens des dirigeants Alors messieurs les hauts fonctionnaires et les élus irresponsables il est temps de passer à la caisse


4768 le 11-11-2011. election 2012
Pour beaucoup de Français FRANCAIS de coeur et de FOI il se passera la meme chose que lors des avant derniere election on se retrouvera devant le dilèmme hollande Marine ou sarko Marine et le président se Vantera d'avois été elus par 85 pour cent de Français vive la vrai france


Robert le 15-5-2011. Bide, joué Robert !
Pour une fois que c'est la journaliste arrogante qui reçoit des claques (de rhétorique) au lieu d'en donner ça nous offre une grande bouffée d'air pur.
Ces journalistes prétentieux qui prennent de haut les politiques se prennent pour qui ? Ils ne servent pas l'information en coupant systématiquement la parole à leurs invités. Ils servent leur propre propagande ou plus exactement celle qu'on, leur dit de vendre. Ils sont aux ordres comme des toutous bien obéissant.

 

Total des visiteurs  :    484816   dont aujourd'hui :   9    En ligne actuellement :  1      Total des clics   980000