Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 2     Total clics   :   965247


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera




Qui est Macron ? Un ami de gens très riches à l'évidence

L’enthousiasme des médias se comprend il parait que Macron  a permis à Patrick Drahi (fortune de 5,5 milliards €, patron de SFR BFM TV, BFM Business, RMC, Libération et L'Express),  de racheter le groupe SFR en 2014 que Monteboug lui refusait. Macron a permis à Arnaud Lagardère (fortune de 220 millions €, patron du groupe Lagardère Europe 1, Paris Match et Le Journal du Dimanche), en 2013 de sortir du groupe Airbus en revendant ses actions à un prix fort. 
Xavier Niel (fortune de 8 milliards €, patron d'Iliad) soutien en public Macron, Matthieu Pigasse qui possèdent Le Monde et L'Obs. Vincent Bolloré (fortune de 5 milliards €, patron du groupe Bolloré), soutien en privé Macron et possède Itélé, Canal +, C8, Direct 8 et Direct Matin. Bernard Arnault (fortune de 31,8 milliards €, patron de LVMH), soutien en privé Macron et possède Le Parisien, Aujourd'hui en France, Les Echos et Radio classique.
Alors vous comprenez pourquoi tous les médias le flattent et veulent qu'il soit élu ?
Et il sera élu, les français sont trop bons. 

Les capacités intellectuelles de Macron sont indéniables, le cadeaux du CICE, du pacte de responsabilité (sans engagement)  aux entreprises était de nature à le faire bien voir de celles-ci sans que son nom soit associé à cette loi pas plus qu'à la loi travaille nommée loi El Khomri.

Ces extraits de vidéo sont extrait de la vidéo de Oson Causer (Mediapart) sur You Tube  que nous félicitons. 



Présidentielle 2017
le sondage des sondages

 
  • Marine Le Pen (FN) ex-aequo avec
  • Emmanuel Macron (En Marche) 25%
  • François Fillon (Les Républicains)  18%
  • Jean-Luc Mélenchon (Parti de Gauche) 15%
  • Benoît Hamon (PS) 11%
  • Nicolas Dupont-Aignan (Debout La France) 4%

  • * Les données de ce graphique sont les moyennes des sondages d'intentions de vote de 11 instituts sur six jours. Plus précisément, pour chaque jour affiché, il fait la moyenne sur les six derniers jours. Les instituts sont : Ifop-Fiducial, OpinionWay, CSA, Future Thinking - SSI, BVA, Odoxa, Harris Interactive, TNS Sofres, Cevipof Ipsos-Sopra Steria, Elabe, Dedicated Research.

    "Macron et Fillon s'en sont pris à la sortie de l'euro" prévue dans le programme frontiste. Mensonge! Marine le Pen affirme qu'elle négociera d'abord avec l'UE comme presque tous les candidats le promettent alors en quoi ce serait catastrophique si Marine le fait puisque tous sont d'accord pour critiquer l'UE telle qu'elle est? Eux ce serait des promesses électorales qu'ils n’appliqueront pas. Voilà! Ensuite elle est la seule à proposer un référendum et donc si les français ne veulent pas sortir de l'euro, ou s'ils veulent en sortir, il leur suffira de le dire.
    La vérité c'est qu'elle fait peur à ceux qui voudraient continuer de se gaver pendant que le chômage explose

    Source Le Point : Quatre heures de débat, des invectives et de la tension


    Valls rejoint Macron et le mouvement en marche. Va t-il juste serrer le frein à main ou passer la marche arrière ?




    Corrélation entre temps de parole et résultats aux élections

    Relation entre le temps de parole dans les média et les résultats à l'élection

    Le temps de parole audiovisuel influence à 90% les résultats des élections. Vous pensiez voter librement ? Non : les médias votent pour vous ! L'analyse du temps de parole accordé aux élections Présidentielles de 2012 et aux Européennes en 2014 montre une corrélation effrayante.

    Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), affirme avoir « observé que les chaînes de télévision et de radio ont dans l’ensemble respecté le principe d’équité » et « conclut à un respect global du pluralisme dans les médias audiovisuels ».

    Le PS et l’UMP ont monopolisé à eux deux plus de 40 % du temps de parole. Les 6 listes ayant obtenu des élus (UMP, PS, FN, EELV, FdG, UDI) ont, elles, bénéficié de plus de 80 % du temps de parole. Les, autres, soit les 2/3 des listes ont dû se partager 10 % du temps de parole.

    Au vu de ces disparités, il est difficile de conclure que le principe de pluralité a été « globalement respecté


    Pour en savoir plus : Source : Notre époque

    Chers amis, plus la peine d'aller voter, les médias et le CSA décident pour vous


    Clics 75
     

    Total des visiteurs  :    480501   dont aujourd'hui :   2    En ligne actuellement :  2      Total des clics   965247