Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 103     Total clics   :   980683


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 254

 

Appel au renouveau de l'Education Nationale

 

Le relâchement de la discipline


 

S'il était vrai que la discipline dans l'ancien temps était excessive, il ne fait aucun doute qu'aujourd'hui elle est insuffisante. Mai 1968 est passé par là avec son amusant et paradoxal

"Il est interdit d'interdire"

Il semblerait que les hommes n'aient jamais le sens de la mesure, en tout cas moins que les femmes. On voit au fil des siècles les sociétés passer d'un extrême à l'autre sans savoir s'arrêter au juste milieu, et les extrêmes tout le monde le sait ne sont jamais la solution.

 

Pour la discipline scolaire et en général la façon d'instruire les enfants nous sommes passé du "trop sévère" certains diraient du tout répressif à un laxisme qui ne vaut pas mieux où même des mots comme "éducation" ou "élève" font peur. L'éducation national a même tenté de remplacer le mot élève par "jeunes", jeunes, ce mot passe partout, employé volontiers pour les jeunes délinquants afin de masquer le fait qu'ils sont avant tout délinquant  et non représentatifs des jeunes.

 

Dire que ceux qui emploient ce vocabulaire croient bien faire ! Ils ne se rendent pas compte qu'en rejetant toujours la responsabilité sur les autres ils créent des générations d'irresponsables qui nous reprocheront cette attitude à juste titre.

 

Un enfant n'est pas un adulte, n'en déplaise aux  psychologues qui semblent ne pas remarquer les différences. Un enfant est en phase d'apprentissage, si on l'empêche de faire quoi que ce soit on le paralyse et on enraie sa progression. Si on le laisse tout faire on ne lui inculque pas la notion de limite ni celle que tout n'est pas permis. Si on ne le guide pas sur le chemin sa progression de la compréhension des choses sera plus lente, il aura tout à réinventé alors que l'immense progrès de l'humanité vient de la parole et de l'écriture qui permettent de transmettre le savoir.


On s'égare complètement. Il faut apprendre à un enfant que dans la vie il y a des limites qu'il doit respecter et que ces limites s'appliquent également aux autres le protégeant ainsi de ceux qui voudraient lui nuire.


L'enfant, que dis-je ! L'élève, doit respecter les professeurs qui sont là pour l'aider à acquérir un savoir qui lui sera utile dans la vie. Refuse ce savoir est une erreur qu'il regrettera plus tard, en outre il doit au minimum respecter ceux de la classe que ça intéresse.

 

Notons que s'il refuse ce savoir au lieu de s'obstiner à essayer de le gaver comme une oie il vaudrait mieux le sortir du circuit commun pour le mettre dans une filière susceptible de l'aider au lieu de le détruire, car ces élèves, il faut ouvrir les yeux, sont détruits par un système qui n'est pas adapté pour eux.

 

Bref il faudrait revenir à un peu plus de discipline et de respect des professeurs pour qu'au minimum ils puissent enseigner dans des conditions correcte et que les élèves qui souhaitent apprendre (c'est quand même la majorité, silencieuse certes, mais majorité) puissent le faire correctement et ne soient pas entrainés par les petits chefs de la délinquance.

 

RPJJ                        

  

 

 

 

 

 

A suivre...

 

Total des visiteurs  :    484910   dont aujourd'hui :   103    En ligne actuellement :  1      Total des clics   980683