Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 30     Total clics   :   930227


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 273

Sauver la zone euro ?

L'Europe et l'euro sans l'Allemagne et la France ne sont rien, les gens intelligents de ces deux pays doivent unir leurs efforts. Donc nous traduisons ce texte en allemand ci-dessous.

Europa und der Euro ohne Deutschland und Frankreich sind nichts intelligente Menschen beider Länder zusammenarbeiten müssen. So übersetzen wir den deutschen Text.

 

Tout d'abord il faut voir la trajectoire des dettes des différents pays et la volonté des peuples à faire des efforts. L'attitude des grecs est très décevante, il faut dire qu'ils sont passés brutalement du confort d'emprunter toujours plus à une récession brutale, mais ils ont tord de croire que c'est la faute des autres pays. C'est la faute de leurs gouvernements (et de Goldman Sachs qui devrait être poursuivi en justice) qui ont falsifié les comptes et de leurs compatriotes qui ne paient pas leurs impôts.

 

 

 

Les autres pays se sont plutôt bien ressaisis. Le bon sens serait d'aider tout le monde par des prêts directement accordés par la banque centrale, remboursables mais à faible taux. Le danger c'est que des pays profitent de l'occasion pour re-dépenser plus qu'ils ne produisent.

 

Et si les sanctions touchaient directement les dirigeants ? Si l'UE pouvait les rendre inéligibles ou a défaut les poursuivre en justice pour mauvaise gestion délibéré ? Ce serait mieux que de sanctionner financièrement un pays en grande difficulté.

 

Au delà d'un certain seuil de la dette il n'y a plus de marge de manœuvre. Il faudrait carrément passer à la sanction suprême : le ou les pays qui laisseraient filer leur dette de façon déraisonnable devraient être sortis tout simplement de la zone euro, ils n'y ont pas leur place.

 

La première année de critères non respectés un vote des 15 à la majorité qualifiée devrait suffire à exclure un pays ne respectant pas les règles. La deuxième année la majorité simple suffirait et la troisième année le vote d'un seul pays suffirait. Après tout si un pays n'est pas capable d'être raisonnable il n'a pas sa place dans la zone euro et si aucun pays ne l'est autant abandonner l'euro. Ce serait dommage mais comme disent les enseignants "on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif !"

A l'inverse les pays qui réussiraient à y rester verraient leurs économie renforcée et l'euro pourrait même devenir La monnaie internationale de référence vu que la dette des Etats-Unis et leur façon de la gérer est tout aussi déplorable que la façon de faire des pays européens baptisés PIGS par nos "amis" anglo-saxons et qui sont en train de se ressaisir.

 

Il serait même possible d'envisager de faire entrer dans la zone euro des pays non européens pourvu qu'ils respectent les règles financières et éthiques des pays de l'euro (droits de l'homme, non travail des enfants, salaire minimum, respect de l'environnement etc.)

 

L'euro deviendrait alors la vraie monnaie internationale à la différence du dollar qui reste une monnaie américaine dont seuls les américains bénéficient de la banque centrale. Pas de doute qu'une telle idée sera furieusement combattue par nos amis américains et leurs banquiers qui rêvent de poursuivre leur domination du monde.

Pour la première fois au monde ce ne serait pas le pays le plus armé qui triompherait mais ceux qui auraient su s'unir avec un objectif social et humanitaire.

Si les allemands et les français arrivaient à convaincre les autres pays européens ou à constituer une zone euro forte avec les pays acceptant ces contraintes ce serait magnifique

 

In unseren deutschen Freunden,

Entschuldigen Sie die Übersetzung ist die Google-Übersetzung gemacht

Speichern Sie die Euro-Zone?

Zuerst müssen wir sehen, die Flugbahn der Schulden der einzelnen Länder und die Bereitschaft der Menschen, die Anstrengungen zu machen. Die Haltung der Griechen ist sehr enttäuschend, ich muss sagen, sie haben stark Komfort, immer mehr zu leihen, um eine brutale Rezession bewegt, aber sie sind falsch zu glauben, dass es die Schuld der anderen. Es ist die Schuld von ihren Regierungen (und Goldman Sachs sollten strafrechtlich verfolgt werden), die die Konten und ihre Landsleute, die nicht zahlen ihre Steuern verfälscht.

 

Die anderen Länder sind ziemlich gut erholen. Der gesunde Menschenverstand würde allen helfen, indem Darlehen direkt von der Zentralbank gewährt, aber niedrig erstattbar. Die Gefahr ist, dass die Länder die Gelegenheit nutzen, wieder mehr Geld ausgeben als sie produzieren.

 

Und wenn die Sanktionen direkt Führer betroffen? Wenn die EU könnte sie nicht förderfähig oder Nichtnutzung bewusste Misswirtschaft zu verfolgen? Es wäre besser, als auf irgendein Land in großen Schwierigkeiten auferlegt.

 

Ab einer gewissen Höhe der Verschuldung gibt es mehr Spielraum. Sollte überhaupt passieren die letzte Sanktion: das Land oder die Länder, die Schlupf eine unzumutbare Schulden lassen sollte einfach in der Euro-Zone bleiben, haben sie nicht gehören.

 

Dies ist, was Deutschland sollte mit Vernunft begegnen, was bedeutet, dass die Länder verhalten sich vernünftigerweise.


Das erste Jahr der Kriterien nicht erfüllt ein Votum von 15 qualifizierte Mehrheit ausreichen sollte, um auszuschließen, ein Land sich nicht an die Regeln. Das zweite Jahr mit einfacher Mehrheit ausreichen würde, und im dritten Jahr der Abstimmung eines Landes ausreichen würde. Nach allem, wenn ein Land nicht in der Lage, vernünftig zu sein hat sie keinen Platz in der Eurozone und, wenn kein Land ist Aufgabe des Euro. Dies wäre eine Schande, sondern als Lehrer sagen: "Wir trinken nicht einen Esel ist nicht durstig!"

 

Im Gegensatz zu Ländern, die in ihren Aufenthalt erfolgreich stärkere Wirtschaft wäre und der Euro könnte sogar die internationale Referenzwährung Schulden, da die Vereinigten Staaten zu werden und wie sie damit umgehen ist ebenso bedauerlich, wie man europäischen Ländern PIGS von unseren "Freunden" Anglo-Saxon getauft und sind dabei, sich zu erholen.

 

Es wäre sogar möglich sein, zu erwägen, in der Eurozone nicht-europäischen Ländern, sofern sie den finanziellen und ethischen Regeln der Länder des Euro (Menschenrechte, nicht Kinderarbeit, Mindestlöhne Compliance Umwelt etc.).

 

Der Euro würde die wahre internationale Währung zu werden, im Gegensatz zu den US-Dollar pro US-Währung, die nur in den USA profitieren von der Zentralbank bleibt. Kein Zweifel, dass eine solche Idee wütend wird von unseren amerikanischen Freunden und ihren Bankern bekämpft werden, um ihren Traum von der Weltherrschaft verfolgen.

 

Zum ersten Mal in der Welt würde nicht das Land, die meisten bewaffneten Triumph aber diejenigen, die in der Lage, eine objektive soziale und humanitäre Vereinigung habenUndo edits.

 

Wenn die Deutschen und die Französisch konnten in andere europäische Länder davon zu überzeugen, ein starker Euro mit Ländern der Zustimmung zu diesen Bedingungen bilden, es wäre wunderbar.

 

Übersetzung von Google Freund, seine Sünden vergeben!

 

Sauver l'euro

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 24-6-2017.   Titre  


RPJJ le 2-8-2012. Bonjour yoyo
Vous avez parfaitement raison, sur 208 pays dans le monde 191 ne sont pas dans la zone euro et beaucoup s'en portent très bien : Brésil, Chine, Inde et de nombreux pays émergents ont des taux de croissance élevée. En Europe les pays hors de l'euro se porte mieux que la plupart de ceux qui sont dans l'euro. Je n'ais pas entendu dire que les Etats-Unis ni le Canada étaient exsangues.
Mais l'euro est la vache à lait des banquiers d'où l'interdiction d'en sortir.


yoyo le 27-7-2012. sara
C'est faux sortir de l'euro ne plongera pas les économie en recession mais leur permettra de de retrouver de la compétitivité. A tu des preuves de ce que tu dis


sara le 20-7-2012. yoyo
Yoyo, si l'on sortait de l'euro nos économie se plongerait en recession


yoyo le 31-5-2012. la fin prématuré de l'euro
Désolé de cassez se si "joli" rêve mais sa ne se passera pas et heuresement.L'euro n'est pas une monnaie viable elle va donc imploser. La BCE va même provoquer sa fin en refusant d'aider de nouveau les pays en difficultés. Soit c'est la Grèce qui provoque sa fin surtout si l'extrême gauche arrive aux pouvoir soit c'est l'Espagne avec le sauvetage énorme( 21 milliard pour une seul banque) sans moyen de financement. Une monnaie Unique n'est jamais bonne car les économies des differents pays concernés est sont trop différentes pour avoir une monnaie unique. Les catastrophes provoqués dans les plus faibles pays provoques une réaction en chaine qui affaiblit les autres pays. C'est pour cela qu'il faut organiser la sorti de l'euro et le passage à un nouveau franc.Maintenant je vais répondre aux critiques très nombreuses qui vont venir:
-"sortir de l'euro est impossible" faux, un certains nombres d'union monétaire se sont défaits aux cours du xx siècles
-"La sorti de l'euro provoque une augmentation de la dette"pas forcement si on met en pace une taxation exceptionnelle des actifs extérieurs libellés en euro détenus par les banques sera établie pour compenser les coûts pour l’Etat de sa dette résiduelle en euro
-"Une fote augmentation spectaculaire du prix de l'essence"le prix de l'essence est composé de 60% de taxe donc l'augmentation portera sur les 40% restantes ce qui provequera une augmentation de 5% ce qui est facilement compensable par une baisse de la TIPP

 

Total des visiteurs  :    474920   dont aujourd'hui :   30    En ligne actuellement :  2      Total des clics   930227