Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 78     Total clics   :   448872       Sites associés 

Chercher 

Coucou et merci Merci            

Informations et loisirs

       
 
Clics 37

  

La flambée des prix des matières premières agricoles

 

Pourquoi l'Europe ne met pas en place un système de régulation ?

A une certaine époque des systèmes de régulation ont existé, l'Europe stockait du beurre quand il y avait surproduction laitière et le vendait quand il y avait pénurie.

 

Pourquoi une telle explosion du prix du blé ?

La tonne de blé à Paris a atteint 256 euros en janvier 2011, passant presque du simple au double sur un an. (300 euros sont même envisageables avec la spéculation)

Les conditions climatiques en Russie avec les incendis géants de l'été dernier et en Australie avec des inondations catastrophiques ont poussé à la hausse les cours des prix du blé. Si la situation se poursuit, la France pourrait songer à limiter ses exportations de blé pour maintenir un niveau de stocks adapté dans le pays, a indiqué le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire.

 

Et au niveau mondial pourquoi l'ONU ne régule pas le marché des produits de base pour simplement manger :
blé, riz, soja, maïs, sucre, huile, boites de conserves de légumes ?

 

L'Europe pourrait facilement fixer des quota agricoles correspondant grosso modo aux besoins de la population puis acheter à prix plancher (minimum garanti)  quand il y a surproduction et vendre à prix plafonné (maximum garanti) quand il y a sous production. Ce serait une forme d'assurance agricole vu que ça fait 10.000 ans qu’on sait que les récoltes varient d'une année à l'autre il serait temps de prendre des dispositions efficaces et de bloquer la spéculation de merde sur les produits de base qui détruit les peuples.

 

Les écarts entre prix plancher et prix plafonds pourraient être calculés de façon à financer le système : hangards de stockage, personnel coûts de stockage frais financier des emprunts plus une petite marge pour étaler les catastrophes. Ça fonctionnerait comme une assurance

 

La vrai question ne serait-elle pas "Il y a t'il volonté de protéger les populations ou ne veut-on pas délibérément favoriser la spéculation" car ces spéculations honteuses ne datent pas d'hier.

  

Nous sommes bien peu de chose entre les mains des spécialistes

 

Flambée des prix agricoles

Vos écrits vous engagent personnellement et ne sauraient engager le site.  Merci de respecter la loi et les personnes. Tout message contrevenant à la loi sera retiré dès qu'il sera signalé.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo     Le 19-2-2018.   Titre  

 

Total des visiteurs  :    184986   dont aujourd'hui :   78    En ligne actuellement :  5      Total des clics   448872