Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 29     Total clics   :   949214


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 280

  Septembre 2010        

Connaissez-vous L'Institut pour la Justice ?

L'Institut pour la Justice est une association loi 1901 ayant pour objet de promouvoir par tous moyens légaux une meilleure organisation du système judiciaire en France, de meilleures politiques de protection de la personne et de maintien de l'ordre public, et de défendre les droits fondamentaux des personnes.

 

 Voici le mail qu'ils font circuler à l'attention du public :

 

Dans la même semaine, la Justice a  remis en liberté des agresseurs de policiers ultraviolents, tout en maintenant en prison un septuagénaire sans histoire qui avait tiré sur des cambrioleurs qui s'étaient introduits dans son domicile.

 

Plus que jamais, la France a besoin d’un mouvement comme l’Institut pour la Justice pour défendre les droits des citoyens et faire pression sur les responsables politiques. Vous avez peut-être suivi dans la presse ou dans nos publications les résultats exceptionnels obtenus par notre association au cours des 18 derniers mois. Notre rapport annuel, disponible en ligne (cliquez ici) retrace l’incroyable ascension de l’Institut pour la Justice en 2009.

 

Mais je vous écris aujourd’hui pour vous présenter les actions les plus significatives de l’Institut pour la Justice au cours de ces 6 derniers mois :


Février 2010 : L’association obtient à l’arraché des avancées au Sénat contre la récidive criminelle

Par son action de sensibilisation des parlementaires, l’Institut pour la Justice a obtenu le renforcement de la surveillance des criminels sexuels à leur sortie de prison.

 

Mars 2010 : l’Institut défend le droit des victimes auprès du Ministre de la Justice

Le 29 mars dernier, les représentants de l’Institut pour la Justice ont été auditionnés à la Chancellerie par trois conseillers de Michèle Alliot-Marie, dont son directeur de cabinet, sur la réforme de la procédure pénale.  Après avoir plaidé pour une hausse des délais de prescription, l’association a demandé l’égalité des droits entre les victimes et les accusés.

 

Car le système actuel témoigne d’une inquiétante inversion des valeurs. Trop souvent, le coupable bénéficie d’un traitement privilégié parce qu’il est en partie considéré comme « victime » de son milieu. Et trop souvent, la véritable victime, elle, est laissée de côté sous prétexte qu’elle incarnerait une « vengeance » inappropriée.

 

Avril 2010 : l’Institut pour la Justice s’impose dans la discussion sur les malades mentaux dangereux

Une réforme de la psychiatrie est en préparation : l’Institut pour la Justice se devait de défendre le point de vue de citoyens parfois menacés par des malades dangereux remis en liberté par des psychiatres irresponsables.

 

Mai 2010 : Coût du crime et de la délinquance : l’Institut pour la Justice révèle l’incroyable vérité

L’Institut pour la Justice a fait chiffrer le coût du crime et de la délinquance par l’économiste Jacques Bichot. C’est la première fois en France qu’une étude complète et sérieuse est publiée sur ce sujet, et le résultat est consternant : le crime coûte 115 milliards d’euros, soit 5,6% du PIB !

L’étude a été diffusée dans tous les grands médias (Figaro, France Info, RMC, La Croix pour n’en citer que quelques-uns). L’association a fait le calcul : la construction de prisons est beaucoup moins coûteuse qu’on ne le croit, puisqu’un euro investi dans les prisons fait économiser près de 10 euros à la collectivité !  

 

Juin 2010 : Vol de domicile : l’Institut pour la Justice sonne la révolte

Peu de monde le sait, sauf ceux qui en ont été victimes : si, à votre retour de vacances, vous trouvez un squatteur installé dans votre domicile, la police n’aura pas le droit de le déloger s’il est là depuis plus de 48 heures. Vous devrez attendre plusieurs semaines que la Justice ou le Préfet autorise son expulsion.

 

Juillet 2010 : lancement du site www.justice-securite.fr pour permettre à tous de suivre au jour le jour la réalité de la situation et les actions entreprises par l’association

Chaque jour, plusieurs articles de presse, ou reportages TV/radios témoignent de la réalité de la sécurité et de la Justice dans notre pays. Mais ces informations sont éparpillées entre des dizaines de journaux, chaînes de radio et de TV. Grâce au site Justice & Sécurité, tout citoyen préoccupé par ces questions sera réellement informé de ce qui se passe dans notre pays.

Ce site permettra aussi à tous les sympathisants de l’IPJ de suivre régulièrement toutes ses actions, communiqués, publications et témoignages (suivre aussi sur facebook et twitter).

 

Août 2010 : Discours du Président de la République à Grenoble : l’association s’organise pour le prendre au mot !

En plein cœur de l’été, le 30 juillet, Nicolas Sarkozy a délivré un discours contre l’insécurité dans lequel il a fait trois promesses : étendre les peines plancher aux auteurs de violences aggravées, instaurer une peine incompressible de trente ans pour les meurtres de policiers, et imposer aux multi-récidivistes le bracelet électronique mobile à la fin de leur peine.

L’Institut pour la Justice s’est immédiatement mobilisé pour s’assurer que le Parlement respectera ces promesses, et pour aller au-delà.

 

RESTEZ INFORMES 24H SUR 24

rendez-vous sur www.justice-securite.fr, sur facebook (fonction « ajouter à mes amis ») et twitter. C’est très important : à chaque fois que vous mettrez en ligne un article sur votre profil facebook, ce sont des milliers de personnes qui pourront être touchés par capillarité.

 

N’hésitez pas d’ores et déjà à consulter les billets suivants :
Violences graves contre des policiers : ils sortent du tribunal libres et triomphants
« Aujourd’hui, ce sont les voleurs qui courent après les gendarmes » (magistrat)
Multi-récidiviste libéré par un juge, il commet un braquage dès sa sortie : un mort
Octogénaire attaquée au cutter : l’agresseur, un déséquilibré, remis en liberté
Garde à vue : une décision lourde de conséquences pour les victimes
Grenoble : l’incroyable casier judiciaire de Karim Boudouda

 

Vous pouvez compter sur l'Institut pour la Justice pour lutter sans relâche contre ces dérives et pour avancer vers une Justice plus protectrice des citoyens. Avec tous mes remerciements pour votre soutien,

Laurence Havel
Secrétaire nationale

Institut pour la Justice     

140 bis, rue de Rennes
75006 Paris

www.institutpourlajustice.com
www.publications-justice.fr

  

WDEBWverticale-4WFINW

 

Institut pour la justice

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 17-8-2017.   Titre  


flashlook le 18-3-2012. les mots qui s envolent
l intervention auprés des candidats presidents ,,,, et leurs promesses electorales ils vous promettrons tous n importe quoi """" avant """"
pour avoir des voix mais aprés que restera til des belles promesses quelle sera les garantis ,,?
des mots des mots rien que des mots ,,,,,,, qui s envolent ,,,,


joce le 23-2-2011. soutenons mikael victime d'une bavure policière
j'ai crée ce groupe sur facebook afin de soutenir un jeune de 30 ans qui a été victime d'une bavure policière à chambéry le 26 avril 2010 ou les médias avaient relatés les faits car tout a été filmé par une caméra vidéo surveillance ou on voit le policier frapper avec sa matraque le jeune qui aujourd'hui est dans un centre de rééducation car hémiplégique du coté droit.je soutiens ce jeune mais tous les autres qui peuvent ètre victimes de bavures policières.le procès devrait avoir lieu normalement en fin d'année 2011.


Robert le 22-2-2011. Bonjour Milena
Tu peux éventuellement contacter l'Institut pour la justice et lui proposer de relayer ses pétitions en échange de relayer celles de ton association.
Si tu nous indique les coordonnées de ton association avec un petit texte descriptif nous le mettrons sur ce site, nous te dédierons une page. Il te suffit de t'inscrire.

Nos gouvernements successifs font preuve d'un laxisme désespérant, les députés votent des lois trop molles et les juges épris de pitié pour les criminels les condamnent souvent à minima quand ils les condamnent. La société française et notamment la gauche marche sur la tête. Il faudra s'en rappeler aux prochaines élections en 2012.


milena le 20-2-2011. MARIAGE GRIS MARIAGE GRIS
j'ai créé une association regroupant les victimes de mariage gris, nous denoncons les pratiques des manipulateurs, qui bafouent des familles françaises , ils utilisent souvent de faux papiers ou des permis de conduire achetés chez eux et validés par nos prefectures !!!! il serait temps que nos politiques s'occupent de ces voleurs, de ces violeurs de vies, qui n'ont ni regle, ils sont sans foi, ni loi. J'ai écrit partout, nos politiques, nos hommes de lois font la sourde oreille !!!mais nous nous battrons pour obtenir des lois et ensuite qu'elles soient appliquées

 

Total des visiteurs  :    478473   dont aujourd'hui :   29    En ligne actuellement :  2      Total des clics   949214