Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 16     Total clics   :   980061


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 293

 

Affaire Pierre Bodein, dit "Pierrot le fou"

 

 

 

Pierre Bodein  sort de prison 1969 après avoir purgé sa première condamnation. Il effectuera de nombreux autres séjours en prison pour vols, vols avec violence, braquages, et également pour agression sexuelle. En 1976, son état de santé est jugé « incompatible avec la détention ». Il se déplace alors en fauteuil roulant et obtient une carte d'invalidité à 80%. Libéré en 1980, il reprend ses braquages. Il est arrêté en 1989 et se fait à nouveau passer pour fou et dupe tous les experts psychiatres (Apparement faciles à duper !)

 

En 1992, il quitte son fauteuil roulant et s'évade par un vasistas de l'hôpital psychiatrique. En cavale il prend deux femmes en otage, avant de séquestrer et de violer l'une d'elles, braque une banque et une armurerie, force plusieurs barrages de gendarmerie, et tire sur deux policiers, en blessant un grièvement, avant d'être intercepté. Cet épisode, largement relayé par les médias, lui vaudra le surnom de « Pierrot le fou ».
Il est condamné en 1994 à 30 ans de réclusion pour ces faits. Rejugé en février 1996 en appel, la cour d'assises du Bas-Rhin le condamne à 28 ans de réclusion criminelle (réduits ensuite à 20 ans en Cassation)

 

Ben voyons ! Mais les juges ont toujours raison, à quand des bœufs carottes pour les juges ? Il y a bien des super flics qui enquêtent sur les flics pourquoi ne ferait-on pas la même chose avec les juges ? ce son des hommes après tout avec des idées et des convictions souvent partisanes à notre époque ce qui est déjà une anomalie flagrante, et de plus comme tout être humain ils peuvent se tromper.

 

 

 en 1996. Pierre Bodein adopte alors une nouvelle stratégie, et est décrit comme « un détenu modèle »2. En raison de sa bonne conduite, de ses années de détention provisoire, de confusions de peines et de remises de peine automatiques, bénéficiant d'une liberté conditionnelle, il est libéré sous contrôle judiciaire le 14 mars 2004, quelques mois avant la fin de sa peine.

 

 

Pierre Bodein, a été condamné en juillet 2007 à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de 30 ans incompressible.

"La réclusion criminelle à perpétuité « réelle » a été requise à son encontre le 4 juillet 20073. Les jurés ont suivi l'avocat général une semaine plus tard. C'est le premier détenu en France à être condamné à la perpétuité réelle"

la justice s'enfonce dans les mensonges, déjà chacun sait en justice perpétuité ne signifie absolument pas perpétuité,  alors ils ont inventé le mot perpétuité réelle qui elle est plafonnée à 30 ans inconpréhensible, heu pardon inconprésible. Alors c'était pas la peine de dire réelle puisque ce ne l'est pas.

 

Avec une telle mentalité il n'y a pas à s'étonner du résultat, ce sont les juges qu'il faudrait changern les faire élire par le pueple pour qu'ils agissent dans l'intérêt du peuple.

 

Ses 16 coaccusés, les vanniers des clans Remetter et Fuhrmann, des nomades sédentarisés, ont tous été acquittés pour l'enlèvement, la séquestration, le viol et le meurtre de Jeanne-Marie Kegelin, 10 ans, en 2004.

 

"Pierrot le fou" a toujours nié les enlèvements, viols et meurtres en juin 2004 de Jeanne-Marie Kegelin, 10 ans, et de Julie Scharsch, 14 ans, et le meurtre d'Hedwige Vallée, 38 ans. Leurs corps furent retrouvés dans des rivières, partiellement dénudés et présentant d'importantes mutilations. On lui reprochait aussi la tentative d'enlèvement, à la même époque, d'une adolescente et d'un jeune garçon qui avaient réussi à lui échapper.

 

Source page crime.com Pierre Bodein

 

 

Jugement en appel

 "Pierrot le fou" avait été condamné à la perpétuité "incompressible" pour le meurtre  d'Hedwige Vallée, 38 ans, de la séquestration, du viol  et du meurtre de Jeanne-Marie Kegelin, 10 ans, et du viol et du meurtre de Julie Scharsch, 14 ans.Les jurés l'avaient également condamné pour deux tentatives d'enlèvements.Partiellement dénudés et atrocement mutilés, les corps avaient été retrouvés en juin et juillet 2004 dans la région de Barr et d'Obernai (Bas-Rhin), après d'intenses recherches.En liberté conditionnelle depuis trois mois, Bodein avait été rapidement interpellé, confondu par des témoignages et des empreintes génétiques des victimes retrouvées dans sa voiture et sur des couteaux lui appartenant.


 

On est là pour Julie mais on subit comme on l'a fait en 2007", a sobrement indiqué la mère de la jeune fille, Françoise Scharsch, qui milite avec la Fondation Julie pour le durcissement des textes envers les criminels qui présentent de "forts risques de récidive".

 

Rejugé en appel devant les assises de Colmar, il est condamné le 2 octobre 2008 à la même peine.

 

Source Le Parisien Pierre Bodelein

 

 

 

 

Pierre Bodein Pierrot le Fou

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 11-12-2017.   Titre  


CHARLTON le 18-1-2013. " - PIERRE BODEIN UN INNOCENT EN PRISON"

« PIERRE BODEIN UN INNOCENT EN PRISON »
Extrait dossier :
.....
Comme je vous l’ai expliqué Monsieur -----, mes longues investigations (implication involontaire et hasardeuses de ma personne mais également ténacité et droiture), m’ont amené suite disparitions et enlèvements de la petite Marion Wagon et Estelle Mouzin par mon ex-voisin portugais, à découvrir, suite graves dysfonctionnements institutionnels de la République, un immense trafic organisé et commandité d’êtres humains sur l’Europe de l’ouest et ce pour le compte du Nouvel Ordre Mondial! Et constater hélas par delà un degré de putréfaction de notre République dont le quidam moyen est loin de se douter.
.....
En ce qui concerne Pierre Bodein : quidam qui a surtout par le passé mis une balle dans la tête d’un gendarme … resté paraplégique me semble-t-il ?
Fort des évènements précités, implication involontaire et gênée du SRPJ Versailles, et nombreuses tergiversations relatives a son arrestation et à l’enquête le mettant en cause pour les abominables meurtres des jeunes Julie et Jeanne-Marie mais aussi Edwige Vallée, vous trouverez ci—joint(lettres avocats, extraits de mon livre, et commentaires internet et surtout inadmissibles dysfonctionnements institutionnels) l’ensemble des éléments qui m’ont permis très rapidement de douter de sa culpabilité et d’annoncer que mon intime conviction et à présent ma certitude, étaient que Pierre Bodein était certainement plus qu’étranger à ces atrocités mais surtout avait été chargé ‘pour l’ensemble de son œuvre’ par une personne fort peu ragoûtante ! Partageant en cela ses écrits : « Pierre Bodein un innocent en prison ». Ce ‘gitane’ (comme l’on me l’a souvent appelé) de part ses actions et son comportement passé ne vaut peut-être pas (comme l’on me l’a si souvent dit)la corde pour le pendre, mais je pense qu’il vaut toujours mieux que ceux qui nous gouvernent, tirent les ficelles et sont capables de telles abjections.

.....Etc … (Dossier suit)

Qui est Paul Emile CHARLTON auteur de l’article? : sur editionsliberte.com page d’accueil cliquer sur ‘Historique’ le drapeau français.


 

Total des visiteurs  :    484823   dont aujourd'hui :   16    En ligne actuellement :  1      Total des clics   980061