Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 29     Total clics   :   949223


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 247

 Septembre 2010          

Remplacer les punitions par l'apprentissage de la réparation

 

Dans la plupart des cas la prison est une solution périmée qui ne fait qu’envenimer la situation et ancrer encore plus les délinquants dans la délinquance. Dans les banlieues, pour les racailles, être aller en prison c’est un peu comme avoir reçu la légion d’honneur.

 

Hors les racailles sont récupérables, à condition de les éduquer et de leur apprendre à respecter les autres. Actuellement notre justice n’est pas respectable car bien trop laxiste. Il ne s’agit pas de durcir les punitions à outrance mais au minimum de punir peu mais fermement. Il n’y a plus de fermeté dans la justice française, que du laxisme stupidement idéologique et nuisible en tout premier lieu aux délinquants eux-mêmes. L’enfer est pavé de bonnes intentions et par son comportement bienveillant la gauche maintient les racailles en enfer sans possibilité de s’en sortir puisque pour la gauche c’est normal qu’ils agissent comme cela. C’est la faute de la société qu’ils disent.

 

Avec la gauche c’est toujours la faute des autres. C’est l’irresponsabilité érigée en dogme.

 

Il faut conserver les prisons de façon adapté uniquement pour les individus potentiellement dangereux.

Le minimum est d'appliquer le principe de précaution à nos enfants. Il est criminel de relâcher des gens dangereux, des violeurs, des tueurs, des assassins, des monstres qui torturent leurs victimes à mort et qui trop souvent récidivent. (Même une seule récidive est une récidive de trop, imaginez seulement que ce soit vous ou votre fille la victime.) C'est une manière de maintenir la peine de mort pour les innocents.

 

Pour tous les autres frapper au porte monnaie serait bien plus efficace. Punir ne sert à rien, il faut les obliger à réparer le mal qu’ils ont fait et dont ils sont responsables. S’ils refusent de travailler pour rembourser les préjudices commis et bien rétablir le travaille obligatoire. Pas les travaux forcés des anciens régimes mais simplement le travail, celui que tous les gens honnêtes pratiquent et qui n'est pas scandaleux mais d'intérêt générale pour la société car aucune société ne peut fonctionner sans le travail. Un travail digne pour un salaire équitable amputé d’une part pour rembourser les destructions commises, les objets volés, les préjudices subits par les victimes.

 

On parle volontiers de dette envers la société

On dit de façon virtuelle que lorsque le condamné à effectué sa peine de prison légale, remises de peine incluses, il a payé sa dette. C’est un peu facile et nous connaissons tous des gens ayant planqué des sommes considérables et vivant richement quelque part dans le monde après leur sortie de prison pendant que les honnêtes gens continuent le cycle infernal « métro, boulot, dodo » pour nourrir le reste du monde c'est-à-dire les riches, les escrocs en col blanc mais aussi les assistés, les pauvres (et là c’est normal) les paresseux et même la racaille et là c’est scandaleux.

 

Une condamnation devrait toujours exiger le remboursement intégral des préjudices causés.

Ainsi tant qu’un voleur ne restituerait pas son magot il serait obligé de travailler et une partie significative de son salaire servirait à rembourser sa dette. Ainsi les voleurs apprendraient la valeur réelle de l’argent, apprendraient un métier, pourraient mieux se réinsérer dans la société et ne pourraient se vanter à la fin de l’exécution de leur condamnation d’avoir bien niqué la société.

 

Au lieu de la prison ces individus seraient placés dans des entreprises à des postes adaptés à leurs compétences et leur état d’esprit. Je verrais très bien les plus inadaptés envoyés aux restos du cœur ou autres associations caritatives. Le bracelet électronique et le contrôle judiciaire permettrait facilement de pister ces individus et les récalcitrants iraient dans des prisons de haute sécurité ou on leur apprendrait l'obéissance à la loi.

 

Ainsi près de 90% des détenus pourraient sortir des prisons.

 

                 Robert

 

 

Pour éviter que le travail des salariés n'aggrave le chômage il devrait subir une taxe spécifique, raisonnable mais significative et dont le montant servirait à réduire d’autant les charges sociales du travail pour faciliter la compétitivité des entreprises. Même modeste une contribution des criminels à l’emploi serait une forme supplémentaire de consolation pour les victimes : la réparation non par la punition pour la punition mais par l’obligation d’aider la société.

 

Réformer les prisons

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 17-8-2017.   Titre  


QUINTENICAIS le 4-4-2011. PRISONS
Aucune remise de peine ne devrais avoir lieu pour moi le coupable est condamné par des magistrats et donc la peine a été donnée elle doit etre faites entière et en plus les frais de justice devrais etre remboursée intégrale non en FRANCE on leur donne des aides oui un emploi pour qu'il vive de son travail et une partie pour la victime

 

Total des visiteurs  :    478473   dont aujourd'hui :   29    En ligne actuellement :  2      Total des clics   949223