Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 42     Total clics   :   970150


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 365

   Juin 2011                       

Présentation par Pierre Botton de sa prison modèle

Pierre Botton et son projet de prison modelePierre Botton connait bien la prison pour y avoir séjourné. Il veut transformer cette expérience difficile en un nouveau modèle de prison pour les délinquants "de bonne foi" ceux qui veulent se racheter et réintégrer la société. Ce n'est pas en les mélangeant aux criminels endurci qu'on y arrivera ni en les brimant mais en les responsabilisant. Au-delà des déclarations d'intention régulières et inefficaces Pierre Botton a décidé de franchir le pas et présente un projet cohérent.

 

L'idée de Pierre Botton est de construire un établissement avec travail obligatoire et présence de l'armée.

 
Chargé d'une mission sur l'amélioration des conditions de détention par le ministère de la Justice, Pierre Botton  a dessiné

 

un village de petits cabanons de bois, aux fenêtres non grillagées, disséminés dans un espace vert avec un gymnase, une salle de spectacle, un espace de restauration rapide, une mini-Fnac, une antenne de Pôle emploi, un coiffeur, un supermarché, une boulangerie, etc.

 

Ces commerces inattendus dans une enceinte pénitentiaire ne sont pas destinés aux détenus, mais s'étendent  à la clientèle  des villes voisines.

 

"Dans ce supermarché, comme dans le fast-food, les gens prendront l'habitude d'être servis par des détenus"

explique Pierre Botton. Plusieurs grandes entreprises ont déjà signé avec nous, comme Fnac ou Carrefour.» Le projet de l'ancien taulard repose sur un précepte: les délinquants ont été condamnés à la privation de liberté, mais l'humiliation et l'oisiveté ne font pas partie de la punition. Le temps d'enfermement doit leur permettre de préparer l'avenir. Les détenus doivent donc tous exercer un emploi.

 

Dans cet établissement pilote, les détenus seront rémunérés au smic en échange de 35 heures de travail hebdomadaire, grâce à quoi ils pourront contribuer à payer les frais d'hébergement (par exemple la blanchisserie) et indemniser leurs victimes. Pour cela, Pierre Botton a remué le ban et l'arrière-ban Henri Lachmann, président du conseil de surveillance de Schneider Electric, lui a apporté son soutien. M6 prévoit déjà d'apprendre aux détenus de Pierre Botton à réaliser les sous-titrages pour les malentendants devenus obligatoires.

 

L'ancien homme d'affaires a aussi imaginé de faire appel à l'armée pour remettre dans le droit chemin ceux qui s'en étaient écartés. Les nouveaux arrivants seraient placés entre les mains d'une équipe qui leur ferait faire leurs classes avant de les lacher dans ce type audacieux de prison :  Petit déjeuner en commun et en costume, lits au carré, horaires stricts et vie en société obligatoire.

 pas question de rester enfermé dans son «chalet». La télévision ne sera pas installée dans les cellules, mais uniquement dans des salles collectives.
 
Le projet a reçu le soutien de l'Élysée. Ne pourront être affectés dans un tel établissement que les détenus primo-délinquants, âgés de moins de 35 ans et condamnés à moins de cinq ans de prison. Les délinquants sexuels n'y seront pas admis. Une façon de s'inspirer des recommandations du dernier rapport Ciotti suggérant des prisons différentes selon les types de peine.  

 

 

Le bon sens serait-il de retour ? Pierre Botton espère voir le premier établissement sortir de terre au premier semestre 2012.

 

Source : prison.over-blog Prisons Botton

 

Les prisons de Pierre Botton

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo     Le 21-10-2017.   Titre  

 

Total des visiteurs  :    482158   dont aujourd'hui :   42    En ligne actuellement :  1      Total des clics   970150