Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 43     Total clics   :   970176


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 278

16 Août 2007  

Le violeur multirécidiviste du mois d'août

 

Avril 2009, Pas de progrès notable, des gens potentiellement dangereux sont toujours relachés. Faudra t-il que les enfants d'un juge en soient les victimes pour qu'une prise de conscience fasse jour chez nos élites ? C'est pas demain la veille, ils vivent dans des beaux quartiers bien protégés.

 

Déjà en octobre 2005 des faits de viol et de meurtres par des récidivistes avaient défrayé la chronique. Voila qu’en août 2007 ça recommence. En fait cela n’a jamais cessé. Et la justice qui dit calmement, sans regrets ni remords ni émotion : « cette homme avait purgé sa peine et devait être libéré ». Libéré 3 fois et 3 fois récidiviste dans les jours suivants sa libération ! Mais à quoi sert la justice ? De toute évidence pas à nous protéger.

 Dans ce cas que je ne détaillerais pas, les journaux et la télé s’en délectent, l’enfant est vivant. Ouf ! Mais la justice, les députés qui font les lois, car c’est bien eux qui font les lois, pas les juges ! et la société toute entière car cette bien cette société dont nous sommes tous les maillons qui privilégie depuis des années les droits des meurtriers et des violeurs jusqu'à condamner implicitement par ce fait d’innocentes victimes à tomber entre leur main.

Les droits des tueurs et des violeurs doivent être protégés dans la limite où la vie d’autrui n’est pas mise en danger. Est-ce si difficile à comprendre ?

Nicolas Sarkozy veut luter contre cette situation de terrible insécurité pour les petites gens en premier lieu (Soyez sans crainte la gauche caviar vit dans les beaux quartiers avec verrous et portiers). Y parviendra t-il ? J’en doute. On parle déjà de mesurettes comme de forcer ces gens à se faire soigner ! Vous imaginez qu’on les laissait ressortir même s’ils refusaient de se faire soigner ? On va utiliser encore plus le bracelet électronique ! Ben voyons ce qui vient d'arriver serait arrivé même s’il avait eu un bracelet au pied ; déjà  sous contrôle judiciaire il savait qu’il avait peu de chance d’échapper à la justice.

Bref, jusqu'à ce qu’on sache traiter la gangrène les médecins coupaient les membres malades. Jusqu'à ce qu’on sache soigner les violeurs et tueurs en série il ne faut pas les relâcher.

Nos prisons ne sont pas adapter parait-il. Et bien adaptons les ! Au lieu de les laisser se morfondre toute la journée dans une cellule qu’on les fasse travailler pour leur changer les idées, voir du monde et accessoirement payer leur pension, mais sous contrôle permanent, derrière des murs.

Pitié pour nos filles et nos fils qui peuvent espérer mieux dans la vie qu’un viol traumatisant voir des tortures et même une mise à mort « enjolivée » par les idées que distribue à longueur de journée la télé et le cinéma. (Le mot enjolivé n’est pas de moi mais d’un producteur de films de tueries sanglantes avec des moyens sophistiqués et tous plus horribles les uns que les autres et qui se laissait aimablement interviewer en sirotant un whisky).

Mais la violence à la télé et au ciné est inattaquable, c’est tabou. C’est la catharsis. Alors avec ce mot compliqué qui signifie que ça nous défoule, pas question d’admettre que des gens détraqués qui ne seraient pas passés à l’acte le feront. Et la preuve nous l'avons que trop fréquemment, ils le font.

Si les députés français ont des couilles et à gauche on verra si elles sont plus grosses qu’a droite, (La pensée unique de gauche est tellement sacrée qu’il leur faudra faire un effort inouï, qu’ils ne feront pas d’ailleurs, ils ne font jamais rien de positif) ils devront, nos député, voter des lois EFFICACES. Pas des amuses gueules.


Déjà en 2005, mais on pourrait remonter autant que l'on voudrait, nous connaissons tous de tristes records. Nous avons rajouté des commentaires en bleu et italiques.

Le lundi 3 octobre 2005

Violeurs et tueurs en série en liberté.

Ça y-est la droite a fait voter une loi : mais rassurez-vous rien d'essentiel n'est changé, la loi de la droite c'est de la poudre aux yeux pour faire semblant. Les individus dangereux seront toujours remis en liberté, c'est garanti. (La preuve : un triple récidiviste !)

Combien faudrat-il de meurtres et de viols pour que notre société protège ses enfants ?

Il est clair que depuis le temps que ça dure gauche et droite s'en foutent éperdument et que le problème ne sera jamais résolu. (Ils se pensent à l'abri dans les beaux quartiers que chantait Aragon)

La gauche n'a que les droits des assassins et des terroristes à la bouche, nous autres qui n'avons tué personne nous n'avons pas les mêmes droits, juste celui de nous taire et d'être les futures victimes surtout si nous sommes des femmes.

La droite fait des phrases, propose de bafouer la justice en autorisant la rétroactivité alors qu'il suffirait, et ils ont la majorité pour ça, de faire une loi qui protège réellement nos enfants des risques insupportables que la loi actuelle fait pendre au dessus de leur tête telle l'épée de Damoclès en relâchant des individus dangereux.

Et les écologistes avec leur risque zéro ? Voilà un domaine ou il serait possible d'appliquer le risque zéro pour les innocents, qu'attendent ils pour le réclamer. (Les écolos préfèrent arracher le maïs transgénique qui n'a jamais tué ni violé personne, et tant pis si un cultivateur se suicide.)

Combien faudra t-il de meurtres et de viols pour que notre société protège ses enfants ?

Hélas il n'y aura pas de limite, rien de vraiment efficace ne sera jamais fait. On parie ?
(Même avec Nicolas Sarkozy, Rachida Dati et Fadela Amara, qui n'avait pas supporté avec juste raison qu'un sale type puisse brûler vive une jeune fille au prétexte qu'elle lui résistait, ce sera dur, très dur, tant la pensée unique de gauche a abruti nos élites. Un espoir infime, mais un espoir existe, allez surpassez vous.)

(Au fait le sale type il ressort quand ? Chut ! Il est peut-être déjà en liberté... Mais c'est promis il recommencera pas, enfin pas  sûr !..)

Source   Jean Paul Job

 

 



Tous les pays du monde sont concernés par ce problème, et les démocraties font preuve d'une incapacité à le traiter accablante.

 

Viols et tueries en série

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 21-10-2017.   Titre  


Jean le 15-9-2010. Le massacre continue
Maintenant c'est Natacha qui y est passée. Il y a 4 ans les juges n'ont pas entendu Sylvia qui avait été violée et devait être tué mais avait du la vie à son extrême sang froid et lucidité. Il était dit que la Justice n'empêcherait pas ce type d'assouvir son instinct et de pouvoir tuer une jeune femme à coups de couteau enfin pour de bon.

Pas merci les juges.


Robert le 19-8-2007. Et oui Chère MAM

Hélas tu n'est pas Michèle Alliot-Marie, et quand bien même... Ce problème est un problème de société et nos élites se sentent bien indifférentes aux soucis des petites gens. Par une perversion mentale inexplicable les tueurs et violeurs sont devenus des sortes de VIP aux droits supérieurs à ceux du petit peuple qui n'a qu'a se faire violer ou tuer atrocement, ils s'en foutent ! Il n'y a pas d'autre explication : ils s'en contrefoutent totalement . Ils débitent des sottises et vous somment de vous incliner devant les droits imprescriptibles des tueurs en série. Pour un peu ils vous accuseraient de racisme. Pauvre monde.


MAM le 18-8-2007. joli article

Bien écrit et réaliste, mais qui de nos hommes d'état le lira et surtout en tiendra compte ?

 

Total des visiteurs  :    482159   dont aujourd'hui :   43    En ligne actuellement :  1      Total des clics   970176