Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 18     Total clics   :   976211


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 223

Février 2010          

C dans l'air du 11 février parle de la violence à l'école

Je viens de regarder C dans l’air sur la 5. J’attends toujours beaucoup de cette émission et d’Yves Calvi qui fait des efforts d’intelligence, et il l’est, intelligent. Il essaie toujours de ne pas rester dans le trop politiquement correcte et la caricature permanente de tout ce que fait le gouvernement.


Ma déception a donc été très grande. Non seulement cette émission n’a rien apporté mais elle a mis en lumière un phénomène auquel je n’avais pas pensé. La publicité actuelle faite à la violence à l’école relève hélas de la réalité mais il semblerait bien que la gauche et les syndicats d’enseignants s’en soient emparés non pas pour résoudre le problème, ils ne proposent que des solutions qui ont fait la preuve de leur inefficacité, mais pour réclamer toujours plus de fonctionnaires même si dans l’éducation nationale le nombre d’élèves diminue.

 

       

 

J’ai même l’impression qu’Yves Calvi lui-même à eut honte de certaines réponses apportées sur le plateau par les invités. A la question : pourquoi ça se passe mieux dans les établissements privés confessionnels ou pas ? La réponse est : c'est pareil mais ils en parlent moins ! Mon œil, ce n’est pas pareil, la différence c’est que ces établissement maintiennent vaille que vaille la discipline et un minimum de respect des professeurs.

 

Il est vrai aussi qu’ils peuvent renvoyer les élèves dont on ne peut rien tirer. L’éducation nationale devrait y réfléchir, au lieu de les imposer à tous au nom de l’égalité et d’entraîner les classes entières vers une médiocrité croissante et ainsi briser l’égalité des chances des autres enfants elle ferait mieux de placer ces têtes brûlées car il faut bien dire ce qu’ils sont, dans des établissement spécialisés qui leur donnerait de surcroît une chance de s’en sortir alors que dans les classes standardisées de l’éducation nationale ils sont foutus, condamnés et deviendront pour beaucoup d’entre eux des trafiquants ou des épaves.

 

Bordel ! Gens de gauche comprenez au moins ça : en laissant les élèves les plus violents et les plus déstructurés dans les écoles vous détruisez leur avenir. Alors votre égalité des chances que vous dites sacrée vous la bradez à l’autel de vos convictions dogmatiques en vous trompant sur la façon dont il faudrait procéder. La discipline et le respect des professeurs voilà la solution. Ce ne sont pas des valeurs de droite mais des valeurs universelles.

 

      

 

Un professeur doit pouvoir confisquer un téléphone portable à un élève et même sans avoir à se justifier le moins du monde, il doit être le commandement de bord dans sa classe, le capitaine. Le « O ! Capitaine, mon capitaine » du film le cercle des poètes disparu devrait être la clameur de la classe à l’arrivée du professeur.

 

Si le professeur n’est pas compétent c’est aux adultes de régler le problème, pas aux enfants qui ont encore beaucoup à apprendre avant de pouvoir être juges eux-mêmes. Vous accepteriez que les affaires criminelles ou même commerciales soient jugées par des enfants ? Allons, réveillez-vous.

 

L’enfer est pavé de bonnes intention dit la sagesse populaire,  la façon de vouloir appliquer l’égalité des chances de la gauche pave le chemin de l'échec de nos élèves.

 

RJ                           

 

 

La violence à l'école

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 18-11-2017.   Titre  


gavroche le 13-5-2011. Ler nez dans le ruisseau
Voilà que la gauche veut supprimer les notes à l'école et les remplacer pas des smileys. Le désastre égalitariste de l'éducation nationale ne leur suffit, ils veulent formater des sous doués décérébrés. Quand il s'agit des immigrés aux traditions d'excision des femmes ou de lapidation il faut respecter leur diversité culturelle.

Quand il s'agit d'instruire nos enfants il fait les niveler par le bas. Comprenne qui pourra, la seule explication possible est la manipulation des gens de gauche par des ennemis de la France et de l'Europe puisque le même phénomène se reproduit dans tous les pays européens.


fonctionnaire le 29-10-2010. gauche= désordre
Tant que les "profs" de gauche voudront tout régler eux mémes ce sera l' échec le plus absolu.La preuve par 4 est faite depuis trés longtemps, un peu de modestie SVP.

 

Total des visiteurs  :    483666   dont aujourd'hui :   18    En ligne actuellement :  1      Total des clics   976211