Au Président
Le général de Gaulle    

S'identifier      S'inscrire    visiteurs jour : 7     Total clics   :   1162156


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 776

La nécessaire réforme des retraites par répartition

Les enfants de 10 ans peuvent le comprendre et les adultes comprennent que sans réforme le montant des retraites baissera énormément et que le système par répartition sera en grand danger.

Les riches n'attendent que ça pour passer au régime par capitalisation avec les fonds de pension puis ensuite renouveler le crash boursier de 1929 ou celui des crédits pourris inventé par les banques américaines pour ruiner leurs clients en s'enrichissant en 2008.

Oui la crise des subprimes est partie d'une arnaque des banques américaines pour s'enrichir en ruinant les gens surendettés. Ils comptaient se servir avec la vente des biens immobiliers hypothéqués. Au débat ça a marché formidable et puis quand ils eurent ruiné toutes les classes moyennes inférieures plus personne ne pouvait racheter les biens immobiliers en vente et les banque se sont affolées. Mais des rusées avaient anticipé et revendu ces crédits pourris notés triple A (20/20) au reste du monde, enfin surtout aux européens et les peuples européens ont rembourser sans moufter!

Fin des régimes spéciaux

C'est une fausse bonne idée. C'est une bonne idée que de ne plus financer les régimes spéciaux en pillant le régime général. Chaque régime doit s'autofinancer. C'est une mauvaise idée de mettre tout le monde a égalité. Les travailleurs des métiers pénibles, fatiguant de type corvée doivent bénéficier d'un départ à la retraite avancé pour qu'ils puissent un peu eux aussi profiter le leur fin de vie.

Tous ceux qui bénéficient d'un régime spécial ne rentrent pas dans cette catégorie, le monde du travail a évolué depuis les années 1950 de l'après guerre.

Il faut donc bien réformer mais avec doigté. Paris ne s'est pas fait en un jour.

Et puis il faut laisser tranquille tous les régimes en équilibre. Les professions libérales, les avocats, les médecins gèrent très bien leur retraite, alors au lieu d'aller les fourrer dans un système qui les privera de toute liberté et pourrait même détourner une partie de l'argent qu'ils lui verseront du fait d'une gestion hasardeuse, le bon sens voudrait leur laisser leur indépendance ou au maximum de fixer des garde fou pour n'abandonner personne.

Il faut surtout rechercher de nouvelles sources de financement comme la taxation des robots pour garantir les droits sociaux des travailleurs qui sont la sécurité sociale, l'assurance chômage et la retraite.

Un pays seul, soumis à l'internationalisme financier ne pourra pas réussir une telle réforme. L'Union Européenne le pourrait, elle possède le plus grand marché mondiale et pourrait même vivre en autarcie mais l'internationalisme financier des petits groupes (oligarchies) de milliardaires (ploutocraties) exploiteurs des peuples ne le voudra jamais.

Peules européens réveillez-vous.


En remontant dans le passé
2013 Après avoir nié la nécessité de réformer les retraites la gauche va aussi les réformer

Un sondage sur la question de la façon dont va s'y prendre le gouvernement pour réformer les retraites

 Pour financer les retraites : le gouvernement doit... 

  
1 ... augmenter les cotisations sociales et patronales.
2 ... préférer une augmentation de la CSG.
3 ... privilégier uniquement l'allongement de la durée de cotisation.
4 ... repousser sa réforme sine die. Il n'y a pas urgence.


Un sondage tout en finesse, le gouvernement va jouer sur plusieurs tableau : il  va faire

1  augmenter les cotisations sociales et patronales, 2 augmenter la CSG,  3 allonger la durée de cotisation et en plus une petite baisse des charges des entreprises pour que l'augmentation des cotisations sociales et patronales n’alourdissement trop le coût du travail, perte de rentrées fiscales compensées par l'augmentation de la CSG 

 

 

Ils vont agrémenté le tout avec une usine à gaz sur la pénibilité des tâches au travail ça noiera un peu le poisson et ils vont éviter le plus possible de toucher aux régimes spéciaux qui concerne essentiellement leur électorat.

 

 

Vu l'approche des élections ils sont bien capables après des débats houleux avec les syndicats de repousser la réforme pour après

 

Réformes des retraites

Vous êtes responsables de ce que vous écrivez, sachez rester correcte. Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 16-12-2019.   Titre  


Marcelle le 21-5-2015. réforme du collège
MIRACLE de la réforme Valse-Belkassine ! 240 millions d’un coup pour les grosses multinationales de la crétinisation, Hachette-Nathan-Bordas, dominant tout le marché dit du « livre scolaire » !

Les nouveaux programmes du collège s’appliqueront à la rentrée 2016 dans toutes les disciplines, de la 6e à la 3e, ce qui suppose un renouvellement complet de tous les manuels.

Les éditeurs attendaient la réforme des programmes du collège annoncée depuis 2013 : ils ne sont pas déçus puisqu’elle entrera en vigueur simultanément pour toutes les disciplines et tous les niveaux, de la 6e à la 3e, d’après le décret d’application publié au Journal officiel mercredi 20 mai.
Cette mise en œuvre massive suppose un changement de tous les manuels pour les 3,33 millions de collégiens, soit un budget très largement supérieur aux quelque 20 millions d’euros que l’Education nationale attribue à ce poste depuis deux ans.
“Même si les programmes validés seront connus très tardivement, en septembre prochain, les éditeurs peuvent être capables de fournir des manuels à temps pour 2016, mais c’est un investissement considérable, sans certitude pour le moment que cette réforme sera bien
financée”, s’inquiète Pascale Gélébart, directrice de Savoir livre, l’association regroupant les principaux éditeurs scolaires.
“Une réforme sur un niveau pour la moitié des disciplines suppose un budget d’acquisition d’environ 60 millions d’euros, d’après l’expérience des deux dernières réformes. Pour l’ensemble, il faudrait donc prévoir huit fois plus”, estime-t-elle.
En raison de la réorganisation complète de l’enseignement du primaire à la 3e, divisé en trois cycles (CP au CE2, CM1 à 6e, puis 5e à 3e), cette réforme concernera aussi l’école élémentaire, dont les achats de manuels sont financés par les communes, de façon encore plus aléatoire.
“Vous avez entre cinq, six ou sept matières, donc manuels scolaires, par classe. Au total, si on réalise les manuels des neuf années de scolarité en même temps, on arrive à environ 60 manuels scolaires, si on veut couvrir chaque année, de chaque cycle, dans chaque discipline. Donc c’est un travail colossal”, déclarait Sylvie Marcé, présidente de Savoir livre et directrice générale de Belin, le 14 mai sur l’antenne d’Europe 1.
http://storage.canalblog.com/07/40/1358450/104248187_m.jpg

La pose photo » super chiadée » style affiche fascite avant guerre ou FN , menton relevé prise de vue inférieure, pour grandir le personnage mais pour impressionner qui ?
De plus en plus tendu Mr Valls semble au bord de l’explosion,

 

Total des visiteurs  :    566225   dont aujourd'hui :   7    En ligne actuellement :  5      Total des clics   1162156