Bonjour. visiteurs jour : 6       Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Einstein     Santé corona

Au Président des français

  Accueil - Associations - Covid - Ecologie - Energie - Emploi - Europe - France - Humour - Monde - Retraites - Social - Plan du site - Eric Zemmour -



   

Mai 2010           

Fin de la retraite à 60 ans

La gauche se trompe de combat conserver la limite d’âge à 60 ans serait une erreur désastreuse pour les futures retraités que nous sommes.  De 4 actifs pour un retraité à l’origine du système en 1945 nous en sommes à moins de 2 actifs pour un retraité et donc chaque actif doit d’ore et déjà nourrir un retraité à plus de 50%.

 

La réforme des retraites, rendue nécessaire par l'évolution démographique et l’allongement de la durée de vie est urgente et doit être significative si l’on veut limiter la casse dans lers prochaines années.

  

 

 

Le nombre de cotisant pour un retraité va passer de 1,5 à 1,2 ces chiffres ne sont pas contestables et pour comble de malheur le chômage ne va probablement pas baisser en dessous de 4,5% si toutefois il redescend à ce chiffre.

 

Notre régime de retraite  est "par répartition. Chaque année, le total des cotisations versées par les actifs et les employeurs est réparti entre les retraités.

Les cotisants acquièrent eux-mêmes des droits sur les générations futures, qui financeront à leur tour leur retraite lorsqu'ils cesseront de travailler. Il fut mis en place en 1945 après l’échec retentissant des régimes par capitalisation.

C’est un système solidaire d’où sa fragilité actuelle dans un monde de moins en moins solidaire dans les  faits malgré tous les discours du moment.

Aujourd'hui en 2010, le déficit du régime général approche déjà les 10 milliards d'euros.

Selon des projections démographiques le rapport entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités qui est de 1,8 cotisants pour 1 retraité va passer à 1,2  vers 2050. Avec un scénario optimiste, ( un taux de chômage stable à 4,5 %)  il manquerait 25 milliards d'euros en 2020, et probablement 100 milliards en 2050 !

 

Alors les syndicats et la gauche ont-ils raison de dire qu'il est urgent de ne rien faire ?

 

                                                                                           

Vous le saurez dans le prochain épisode.... 

 

 

 

 

vues  965     En ligne actuellement :   2   Total des clics  1581105