S'identifier   S'inscrire  visiteurs jour : 25    Total :  695526     La vérité     Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Robert-Arlette     Santé corona


S'identifier   S'inscrire  visiteurs jour : 25    Total :  695526     La vérité     Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Robert-Arlette     Santé corona



Au Président des Français

Vous êtes responsable de vos écrits, merci  de respecter les personnes et la loi.

 Accueil  Enseignement  Epidémi de la covid  Economie  Editorial  Emploi  Europe  Forum/Edito  France  Français  Justice  Medias  Monde  Retraites  Social  Plan du site 



Mercredi 25 novembre 2021

Vaccins contre la covid-19: considérations éthiques, juridiques et pratiques
"Extraits" de la résolution 2361 adopté par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe le 27 janvier 2021

En ce moment où la pression vaccinale est à son comble pendant que l'efficacité des vaccins diminue rapidement au court des mois, l'intérêt d'une 3e dose doit être discuté sérieusement. trois vaccins sur les 4 proposés ont du être retirés en raison de leur dangerosité. Tous ces vaccins sont expérimentaux, des injections d'ARN n'avaient jamais été réalisées sur les humains. On ne connaitra les effets à long terme que dans plusieurs années.

Extraits de cette résolution

7.1.6 d’être particulièrement attentifs au risque de délit d’initié par des responsables de l’industrie pharmaceutique

7.3.1 de s'assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n'est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s'il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement;

7.3.4 de diffuser en toute transparence des informations sur la sécurité et les éventuels effets indésirables des vaccins,

7.4.3 de veiller à ce que les souhaits des enfants soient dûment pris en compte, en conformité avec leur âge et leur degré de maturité; lorsque le consentement de l’enfant ne peut pas être donné, de veiller à ce qu’un accord reposant sur des informations fiables et adaptées à son âge soit donné sous d’autres formes

Notre traduction

La vaccination n'est pas obligatoire et toute pressions politiques, sociales ou autres est interdite.

La traduction des médias (extraits)

La résolution de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe connaît une certaine visibilité en ligne. Adopté fin janvier 2021, ce document rappelle notamment que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne peut être poussé à se faire vacciner en cas de refus.

250px-INSTITUT_PASTEUR_LOGO_2020
Si cette résolution est authentique,[Ben voyon, c'est peut-être une Fake!] nombre d’internautes s’interrogent sur sa valeur juridique à l’égard des stratégies nationales de vaccination.

« L’Assemblée regroupe les parlementaires [députés, sénateurs] des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe – dont, bien sûr, la France et les autres pays de l’Union européenne, mais aussi la Turquie, la Russie et les pays du Caucase. Ses résolutions ne sont pas juridiquement contraignantes ni sur les 47 Etats du Conseil de l’Europe, ni sur l’Union européenne », précise l’APCE.

La seule possibilité pour une obligation contraignante, au sein de notre organisation, serait un arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme, dont il n’est pas du tout question en ce moment. Il faudrait qu’un individu porte plainte contre un des pays concernés pour la violation de ses droits, et que le jugement aille en sa faveur », conclut l’APCE.(1)

Notre point de vu

Ces vaccins sont en phase expérimentale. Leur autorisation est conditionnelle, la condition étant que la maladie doit être grave avec un taux de mortalité important et qu'il ne doit pas exister de traitement de cette maladie. C'est probablement la raison pour laquelle tous les traitements proposés sont interdits et les essais déformés avec à l'occasion des informations mensongères comme la mortalité importante de l'hydroxychloroquine qui après vérification n'a jamais tué personne même en Angleterre ou ils ont utilisé des doses quatre fois supérieures au maximum recommandé, sans qu'aucun de leurs patients ne meurent. Dans quel but quadrupler la dose ? On imagine la réponse mais on ne peut l'exprimer.

Il faut ajouter que les contrats de vente sont en partie tenus secrets (zones caviardées dans les copies remisent aux députés européens (et les contrats français eux? ils sont où?) Ces contrats stipulent de façon claire que les laboratoires refusent toute responsabilité en cas de problème et que ce sont les pays qui seront tenus responsables. C'est donc avec l'argent des peuples que les problèmes tels qu'effets secondaires graves ou mortels seront indemnisés.

Dans de telles condition, n'est-il pas criminel de vouloir imposer ces vaccins. La ruse c'est qu'ils ne sont pas imposés mais qu'il faut être vacciné plusieurs fois pour avoir la liberté d'aller boire un café ou au restaurant ou de travailler dans certains domaines.

1) Ce serait bien que l'association "laissons les prescrire" ou une autre dépose une plainte au sujet de cette obligation d'être vacciné pour avoir le droit de circuler, d'avoir une activité normal et de ne pas être mis a pied par des employeurs pour ce motif.
Il ne s'agit pas de remettre en cause la vaccination obligatoire actuelle, mais de différer les obligations pour les nouveaux vaccins à un délai minimal de plusieurs années.


Samedi 19 novembre 2021

Pourquoi veulent-ils d'urgence vacciner les enfants?

    L'Astrazeneca n'est plus utilisé pour cause de thromboses
    Le Moderna n'est plus utilisé sur tous les âges pour cause de myocardites
    Le Janssen n'est plus utilisé pour cause de Guillain Barré et myélites

    Imaginez qu'on découvre un problème avec Pfizer...   Le manque à gagner serait... heu ...   Non rien !

Samedi 13 novembre 2021

Code de Nuremberg sur la vaccination expérimentale

Les vaccins imposés au peuple français (et au monde occidental au sens large) ne sont pas sécurisés par suffisamment de tests et de durée de surveillance. Leur perte d'efficacité au bout de 6 mois n'était même pas inconnue au début de la vaccination. De plus les laboratoires ont refusé toute responsabilité en cas de problème au MOTIF AVOUE qu'ils avait été crées dans la précipitation (c'est écrit dans les contrats de vente signés par des <> au nom de l'Union Européenne, qui dans ce cas fait preuve d'une légèreté criminelle.

Le « Code de Nuremberg » est un extrait du jugement pénal rendu les 19-20 août 1947 par le Tribunal militaire américain (agissant dans le cadre de dispositions internationales) dans le « procès des médecins » (nazis et des expériences abominables qu'ils ont mené sur des prisonniers). Il s’agit de la liste des dix critères utilisés par le Tribunal pour apprécier le caractère licite ou illicite des expérimentations humaines reprochées aux accusés, – des médecins, pour la plupart. Cette liste a rapidement circulé de manière autonome sous la dénomination de « Nuremberg Code/code de Nuremberg » ; elle a été lue dans les milieux politiques et médicaux comme un corpus de préceptes déontologiques et de maximes morales s’imposant aux expérimentateurs. En France, une adaptation par le Comité national d’éthiquen 1984 a été reprise par le Conseil d’État en 1988.
220px-Bundesarchiv_B_145_Bild-F004665-0003%2C_Walter_Hallstein
Walter Hallstein

Devoir en 2021, ressortir le jugement des nazis en dit long sur l'évolution des "démocraties" occidentales qui aujourd'hui cherchent çà imiter la Chine avec les confinements.


Les étatsuniens choisirent Walter Hallstein, comme premier président de la Commission européenne de 1958 à 1967.

Adolf Hitler en juin 1938 envoya Walter Hallstein à Rome à la "Conférence internationale des acteurs juridiques et politiques" pour défendre les intérêts du cartel des entreprises allemandes placées sous l'égide d'IG-Farben.
   Le projet de "Nouvelle Europe" est d’abord celui d'un cartel patronal.
source Mediapart Origines nazies de l'UE

Médiapart continue : En 1948 après l'expulsion des communistes, le Congrès de La Haye pose les bases des Etats-Unis d’Europe. supervisé par Allen Dulles (CIA) et présidé par Winston Churchill. S'y retrouvent des ex-vichystes, des antigaullistes et des anticommunistes tels Schuman, Blum, Daladier, Mitterrand, Reynaud et... Hallstein. Walter Hallstein, qui avait achevé sa carrière comme officier instructeur du national-socialisme (1944) avant d’être fait prisonnier, avait repris son projet de "Nouvelle Europe".
S'il s'agit d'une fake news, adressez vous à mediapart.

Nous notons que Walter Hallstein n'a pas de sang sur les mains. Nous remarquons que la rapidité avec laquelle Hitler a redressé l'Allemagne entre 1933 et 1936 suppose une entente forte avec le grand patronat et les banques mondiales (fake news le cartel des entreprises allemandes placées sous l'égide d'IG-Farben ?). La Nouvelle Europe Allemande était compatible avec le libéralisme mondialiste encore inconnu mais naissant. Des complotistes pourraient imaginer que la mission d'Hitler fut de détruire les communistes soviétiques, mais là on tombe dans le cinéma. A ce propos regardez le film 1000 milliard de dollar dont un critique écrit approximativement :
"C'est marrant, il passe pas souvent à la télé en prime time ce film qui propose un éclairage intéressant sur le fonctionnement des multinationales, film à charges qui n'oublie pas de divertir. Henri Verneuil a du métier, il est épaulé par des acteurs de qualité, Dewaere bien sur et Jeanne Moreau, Charles Denner etc. Et quand on pense que ce film au début des années 80, dénonçait déjà les regroupements financiers. Que de chemin parcouru depuis. La concurrence est aujourd'hui écrasée par les multinationales. Il faudrait rechercher des solutions pour que les entreprises puissent atteindre des tailles optimales pour obtenir les meilleurs rendements possibles mais qu'elles soient encadrées pour préserver concurrence et diversité et limiter leur pouvoir qui devient absolu comme on le voit pour Big Pharma

Amen, Amine, en vérité, amanah
En vérité, en vérité je vous le dit, nous sommes mal barrés!


Mardi 2 novembre 2021

Mortalité de la covid-19 dans le monde

Pour pouvoir comparer ce qui est comparable il faut ramener le nombre de morts à la population concernée. Nous utilisons le nombre de morts par millions d'habitants depuis le début de la pandémie.
Source : Wikipedia Pandémie de Covid-19 par pays

Si nous ôtons les extrêmes, la mortalité par pays et par million d'habitants s'étend de 100 à 3 500. Ceci place la France avec 1755 morts par million d'habitant dans la moyenne.

On peut remarquer que les pays froids du nord de l'Europe ou de l'Amérique est plus faible, de même pour les pays chauds. La covid aime les pays tempérés.

La covid cible les personnes âgées ou en mauvaise santé notamment la grande l'obésité. Les pays avec une espérance de vie faible sont donc moins touchés que les autres. C'est ce que l'on pense des pays africains.

Concentrons nous sur des pays comparables à la France tel l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, le Royaume uni, les Etats-Unis, la moyenne de l'Union Européenne, le Japon, l'Australie, et Madagascard

Nous citons Madagascard parce qu'en mai 2020 son Président à présenté un médicament contre la covid à base d'artemisine. Il a été critiqué et désavoué, mais la mortalité à Madagascard semble plaider en sa faveur. Son climat assez chaud peut également jouer un rôle comme pour le Maroc ou l'Algérie à quand une étude sur ce qui s'y passe ?

Pourquoi les médias ne parlent pas des pays à très faible mortalité et pourquoi les médecins et chercheurs ne s'intéressent pas à ce qui s'y passe?

La Tunisie est dans le haut de la mortalité avec 2114 morts par million d'habitant ce qui est très supérieur à la mortalité des pays environnants. Là aussi une étude sérieuse serait intéressante.

En menant nos recherches, nous avons été frappés par la multitudes de graphiques et d'analyses différentes proposées. Il est très difficile de choisir les données les plus pertinentes. Comment est-il possible que l'OMS ne propose pas d'y mettre un peu d'ordre et ne sélectionne pas les éléments les plus représentatifs pour pourvoir faire des comparaisons objectives.

Pourquoi cela ressemble à une volonté de ne pas étudier ni de chercher des traitements à cette pandémie ?


Dimanche 10 octobre 2021


Incroyables révélations et démissions en cascades ! par Florian Phillipot

Les Chinois ont commandé en masse des tests PCR en mai 2019 6 mois avant l'apparition officielle de l'épidémie.
La France a réglementé la vente du Plaquenil (hydroxychloroquine) sans aucun motif médical (zéro mort, zéro malade) dès septembre 2019, 3 mois avant de connaitre l'épidémie en France pour une promulgation par Agnès Buzin fin janvier 2019 en plein démarrage de l'épidémie. Il ne s'agissait que de vendre ce médicament sur ordonnance, mais le gouvernement à interdit aux médecins de le prescrire. POURQUOI?
    Le président d’EcoHealth Alliance, Peter Daszak, a envoyé un courriel à Anthony Fauci en 2017, décrivant sa recherche collaborative avec Shi Zhengli, de l’Institut de Virologie de Wuhan, sur un coronavirus issu de la chauve-souris qui comprenait la réalisation de tests pour savoir s’il peut infecter des cellules humaines en laboratoire. Cet email d’octobre 2017, a été divulgué récemment via une loi sur la liberté d’information déposée par Judicial Watch. Daszak semble faire référence à une subvention de 3,7 millions de dollars accordée par l’Institut National des Allergies et des Maladies Infectieuses (NIAID) de Fauci à l’organisation EcoHealth Alliance. Des courriels de Daszak et Fauci révèlent l’existence d’un coronavirus non zoonotique*
    *Zoonotique : Maladie animale transmissible à l’être humain et inversement.

    The Intercept a publié le 23 septembre 2021 qu'en 2018, EcoHealth Alliance a soumis une demande de subvention à la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) pour créer en laboratoire un virus artificiel à partir de coronavirus de chauve-souris. L'étau se resserre autour du docteur Anthony Fauci


Dimanche 3 octobre 2021

le Japon va lever l’état d’urgence

Enfin la bonne nouvelle. Le 28 septembre 2021, le Premier ministre Yoshihide Suga a annoncé que l’état d’urgence serait levé à la fin du mois. “Le nombre de nouvelles contaminations a connu une baisse importante, passant de plus de 25 000 à la mi-août à 1 128 aujourd’hui”. Ce serait bien que des journalistes "indépendants" enquêtent sur les raisons de cette chute spectaculaire. Sous le manteau il se dit que les médecins japonais se seraient décidés à utiliser les traitements précoces dont l'ivermectine. Ils auraient étudié le nombre de cas de la covid-19 et le taux de mortalité dans les pays africains où l'hydroxychloroquine, est couramment utilisée pour lutter contre le paludisme est aussi utilisée contre la covid-19..


Fasse qu'en 2021 le traitement, Plaquenil + azithromycine soit autorisé en France. Que nos dirigeants se ressaisissent ou bien alors que les français agissent. Il en va de notre survie


Total des visiteurs  :    695526   dont aujourd'hui :   25    En ligne actuellement :  2      Total des clics_1380430