Bonjour. visiteurs jour : 53       Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Einstein     Santé corona

Au Président des français

  Accueil - Associations - Covid - Ecologie - Energie - Emploi - Europe - France - Humour - Monde - Retraites - Social - Plan du site - Eric Zemmour -



   

 

Campagne de désignation du candidat vert écolo

Course à l'investiture pour représenter les verts Nicolas Hulot et Eva Joly

 

A l'occasion de leur congrès à La Rochelle, les écolos avaient lourdement désavoué Daniel Cohn-Bendit, soupçonné d'attiser les divisions. En sera-t-il de même pour la primaire ? Les suspicions entretenues par des proches de Joly sur le bon déroulement du scrutin passent mal auprès de la base .

 

Après une campagne rugueuse marquéer par les attaques personneles d"'Eva Joly contre Nicolas Hulot les militants ont tranché : "oui à l'agressivité" non à la recherche d'un consensus constructif.

 

  

 

Eva Joly vient d'être élue "candidate officielle d'Europe Écologie Les Verts" en vue de l'élection présidentielle de 2012

 

Eva Joly (nom de jeune fille : Gro Eva Farseth), née le 5 décembre 1943 à Oslo (Norvège) est de double nationalité : norvégienne et française.

 

Ancien magistrat français elle a instruit des dossiers politico-financiers tels que l'affaire Elf.

 

Elle est élue députée européenne dans la circonscription Île-de-France, sur la liste Europe Écologie. en 2009

 

 

Finalement Nicolas Hulot l'aura échappé belle ! Il vaut mieux pour cet homme de qualité d'échapper au panier de crabes des militants écolos d'où il ne sortira jamais rien de constructif.

Nicolas Hulot amoureux de l'écologie
 

 

 

Pour sauver l'avenir il faudra inverser la croissance des pays riche de +2% par an à -2% par an. La crise grecque va nous y aider ! Mais aussi réduire la natalité dans les pays pauvres pour que la surpopulation n'absorbe pas en continu la croissance. Enfin il ne faut plus parler de développement durable, sur la terre qui est un ensemble fini il y a une limite, il faut parler d'équilibre durable ET équitable où les améliorations viendront de la qualité, plus de la quantité et où il ne sera plus obligatoire d'aller vite tout le temps pour vivre, voyager lentement sera un luxe retrouvé dans le TGV Paris Moscou par exemple

vues  1328     En ligne actuellement :   4   Total des clics  1626388