Bonjour. visiteurs jour : 108       Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Einstein     Santé corona

Au Président des français

" Dubito ergo cogito , cogito ergo sum " je doute donc je pense , je pense donc je suis : Descartes

  2024 - 2023 - Associations - Covid - Ecologie - Energie - Europe - France - Humour - Monde - retraite - Social - Plan du site -



   

 

Les députés européens au travail!

Députés européens au travail à 12.000 euros par mois


 

Les députés européens exigent des états des budgets en réduction. Eux-mêmes ont prévu une forte augmentation du budget européen en 2013. Il faut bien les payer, 12.000 euros par mois certes et les primes, et les

fonctionnaires, toujours plus! Bravo l'Europe

Les hauts fonctionnaires europé"ens, des experts, ça se paie cher. Ce sont eux qui ont laissé entrer la

Grèce dans l'euro sans voir que plusieurs milliards de dettes (pas milliers, milliards!) avaient disparus sans justificatif d'un exercice à l'autre,

qui ont laissé les banques américaines nous vendre des titres de crédits subprimes pourris sans réagir, sans proposer de loi pour que de telles escroqueries ne se reproduisent plus, sans sanctionner ces banques américaines. La rigueur d'aujourd'hui ce n'est pas les dépenses folles du peuple,

la Grèce c'est une pécadille à côté des subprimes et de la crise financière mondiale de 2008.

C'est le remboursement des dettes américaines par les européens. Incroyable? Les médias n'en parlent pas? Ça vous surprend? Gros naïfs va le directeur de la Banque Centrale Européenne (BCE)est l'ancien directeur pour l'Europe de Goldman Sachs, la banque américaine qui falsifia légalement les comptes de la Grèce. Mario Draghi.

 

Octobre 2012                      

La Finlande annonce officiellement que si rien n'est fait elle préfère sortir de l’euro

La ministre finlandaise des Finances en personne, Madame Jutta Urpilainen, en a fait l'annonce dans le quotidien financier Kauppalehti, qui, n'en doutons pas, sera occultée par la presse française.

« La Finlande ne s'accrochera pas à l'euro à n'importe quel prix et nous sommes prêts à tous les scénarios, y compris à abandonner la monnaie commune européenne [...] La responsabilité collective pour les dettes (...) et les risques d'autres pays n'est pas ce à quoi nous devons nous préparer. Nous sommes constructifs et nous voulons résoudre la crise, mais pas à n'importe quelles conditions ».

La Finlande, qui est l'un des derniers pays de la zone euro à bénéficier d'une note de crédit triple A, entend se battre pour la conserver.

Le gouvernement finlandais a à cœur de défendre les intérêts... du peuple qui l'a élu !

Cela paraît incroyable, ça ne pourrait pas se produire en France? Ce petit pays de 6 millions d'habitants ne possède guère de richesses naturelles, à part des milliers de km² de toundra et de lacs. Et le peuple finlandais ne voit pas pour quelles raisons il devrait se saigner aux quatre veines pour aller rembourser les dettes d'autres pays, dont le patrimoine national est bien plus important que le sien.

Source 6H Nord Pas de Calais

Finalement c'est Marine Le Pen qui avait raison! Les allemands aussi en ont marre de l'euro, plus on retardera notre sortie plus on y laissera des plumes.

vues  1541     En ligne actuellement :   2   Total des clics  1717694