Bonjour. visiteurs jour : 102       Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Einstein     Santé corona

Au Président des français

" Dubito ergo cogito , cogito ergo sum " je doute donc je pense , je pense donc je suis : Descartes

  2024 - 2023 - Associations - Covid - Ecologie - Energie - Europe - France - Humour - Monde - retraite - Social - Plan du site -



   


...

Lundi 13 février 2023

Le docteur Stéphan Gayet nous informe sur la vérité des "vaccins covid"


La définition d'un vaccin a été modifiée aux Etats-Unis pour permettre d'appeler l'ARN messager de la protéine S. (Spike) Cette protéine n'est pas introduite dans l'organisme humain comme information mais le message de l'ARN donne l'ordre à nos propres cellules de la fabriquer.



A l'attention de nos dirigeants qui veulent que l'on travaille plus pour polluer plus et malgré l'arrivée des robots et de l'IA qui vont faire exploser le chômage!

“La vie n'est pas le travail : travailler sans cesse rend fou.”
citation de Charles de Gaulle / Les Chênes qu'on abat


Mardi 7 février 2023

Belgique : recul sur la vaccination expérimentale obligatoire


A l'ordre médical belge sur l'obligation des injections expérimentales.

L'ordre des médecins belges recule sur l'obligation de la vaccination covid qui est enfin reconnue comme expérimentale. De même il est reconnu que les effets secondaire sont plus nombreux que ce qui est répertorié.Enfin un pas vers le bon sens et surtout la vérité.

Et si nous commencions collectivement à regarder les choses en face pour mettre en place une rénovation de fond en comble de nos institutions... Et réintégrer les suspendus !


Mercredi 25 janvier 2023

Aux Français
et à tous le humains

Le Titre « Aux Français » s’adresse aux personnes qui aiment la France, pays des droits de l’homme, pays du savoir vivre et pays d’accueil, aux personnes en provenance du monde entier qui viennent y chercher les valeurs qu’elles ne trouvent pas dans d’autres pays. Bien sûr, tous les Français ne sont pas français au sens où nous le présentons. Tous n’aiment pas la France, y compris des Français qui s'y trouvent depuis des centaines de génération, même s’il continuent à y vivre, par intérêt. 

La nationalité c’est démodé, d’accord, elle nous a valu deux guerres mondiales. Mais croyez-vous qu’un monde uniforme soit vivable ? Ne dit-on pas qu’il faut de la diversité ?
    « Nous sommes bien comme nous sommes. Donnez le même esprit aux hommes, Vous ôtez tout le sel de la société ; L'ennui naquit un jour de l’uniformité ».

    Fables (1719), Les amis trop d'accord -Antoine Houdar de La Motte.


Une autre fable naïve certes, mais sans appel. Imaginons une seconde que nous soyons tous boulangers et boulangères, ou ce que vous voudrez ! Nous savons tout de notre métier, la cuisson du pain, des meilleurs farines, des levures parfaites, le four le mieux adapté. Savez-vous que le résultat sera que nous devrons tous mourir de faim. Pas de paysan pour faire pousser le blé, pas de transporteur pour livrer les grains au meunier et de toute façon pas de meunier.

Le mélange des nationalités est le bienvenu à condition que chaque nationalité garde son point d’ancrage où elle sera majoritaire pour ne pas se dissoudre dans un magma insipide sans couleur ni saveur. Cela est vrai pour toutes les nationalités ainsi que le fait qu’elles ont toutes à s’améliorer, aucune n’étant parfaite.

Entre le début de l’écriture de ce livre et aujourd’hui, une épidémie devenue mondiale a tué des gens dans tous les pays du monde et a paralysé grandement l’économie. Cette pandémie a mis en évidence de nombreuses carences et même des erreurs, étonnantes et obstinées. Ce fut comme un recul important de nos connaissances en matière de santé publique.

La suie bientôt en libairie, si vous le souhaitez


Jeudi 29 décembre 2022

Loïk Le Floch-Prigent: « Le fait de produire de l'énergie d'origine nucléaire à 40 euros, de la vendre à 42, et ensuite de la racheter le 21 juillet à 397 euros devrait faire s'interroger tous les Français. »

« La meilleure décision et la plus efficace est de redémarrer Fessenheim »
@MarianneleMag
On entend des craintes sérieuses de risques de pénurie électrique, il y a aussi, pour les industriels, une incertitude sur les prix car le bouclier est uniquement pour les particuliers. Les entreprises, ont vu leurs notes d'électricité multipliées par trois [...] des tarifs qui n'ont rien à voir avec les coûts de production. Le marché européen de l'énergie électrique est artificiel et idéologique, il débouche sur un drame, celui d'une envolée des prix qui pèse sur l'inflation et la compétitivité et sur des risques de pénurie. Le fait de produire de l'énergie d'origine nucléaire à 40 euros, de la vendre à 42, et ensuite de la racheter le 21 juillet à 397 euros devrait faire s'interroger tous les Français. »
Marianne


Mardi 20 décembre 2022

Abandon prématuré des centrales nucléaires - Déroute énergétique de la France

Le Général de Gaulle de 1958 à 1968 a industrialisé et modernisé la France comme jamais cela avait été fait. Avec les centrales électriques à énergie nucléaire il a permis aux français de disposer d'une électricité abondante et d'un prix raisonnable pendant près de 50 ans jusqu'e à l'arrivée de François Hollande en2012.Jusque l'a la France exportait de l'électricité. Depuis macron, on l'importe au prix le plus élevé.
L'explication est simple, les milliardaires enrageaient de ne pouvoir spéculer contre cette électricité nationalisée. Ils ont utilisé les écologistes naïfs pour la diaboliser. L'Allemagne, ce grand pays, a été le premier à céder et à revenir au charbon! REVENIR AU CHARBON AU NOM DE L'ECOLOGIE ! Macron, un émissaire de la banque Rothschild comme Pompidou, Pompidou qui avec Giscard avaient interdit à la France d'emprunter à la Banque de France, Macron à achevé la destruction de la filière nucléaire française. Les spéculateurs en ce moment se gavent les prix de l'énergie flambent.


Trouvé sur le net
C'est sans surprise mais absolument terrifiant. Nos politiques ont su transformer un secteur qui était une force et un avantage concurrentiel en un champ de ruines. Nous avons importé de l'électricité deux jours sur trois depuis le début de l'année et au prix fort !

L'incompétence scientifique, technique (et j'ajouterai économique) de nos dirigeants est une évidence. Yves Bréchet décrit très bien l'effet de cour qui s'ajoute à cette incompétence. Le résultat est une balance commerciale qui bat des records, mais hélas, de déficit !

Le tête- à-queue actuel sur la politique nucléaire sera suivi, un jour ou l'autre, d'un tête-à queue sur l'éolien.

Le tabou nucléaire allemand fait que leur production d'électricité est essentiellement charbon (majoritaire) et gaz, qui devient magiquement « écologique » en y ajoutant une part d'éolien lorsque le dieu Eole le veut bien !

Le "modèle français" était constitué d'une base majoritaire de nucléaire, d'une réserve hydraulique pour les ajustements prévisibles et d'une petite part de gaz pour les ajustements immédiats. C'était entièrement pilotable et économiquement viable.

C'est parfaitement absurde de compliquer notre réseau et risquer de le rendre instable et intermittent ! Reste le problème des déchets nucléaire qui serait positivement résolu aujourd'hui si nos gouvernants n'avaient pas arrêté la recherche sur la surgénération (dont ASTRID). Les déchets deviennent des combustibles. Nous étions en pointe sur ce sujet.
[...]
Se protéger des tsunamis en appliquant sans délai les normes « Fukushima » à l'ensemble de notre parc, y compris l'EPR, me parait plus que discutable ? Une protection "XYNTHIA" pour les centrales de la côte atlantique pourrait sans doute suffire ?

Pourquoi les EPR chinois ont pu démarrer contrairement au notre ? Sur l'article EPR de Wikipédia, je trouve le commentaire suivant : « La NNSA, parvient sans doute à faire la part des choses, en séparant les dispositions de sûreté pertinentes de celles ajoutées par les Verts allemands pour rendre l'EPR inconstructible.

Les chinois disent qu'ils ne feront pas de 3ème EPR. Je comprends que pour les suivants, ils garderont la même technique mais en simplifiant la conception et la construction ? C'est l'expérimentation qui leur permet d'avance.

Malheureusement, notre ASN n'a aucun inconvénient à abuser du « principe de précaution » !

Le futur ? Le gouvernement nous annonce la construction de 6 EPR2 alors que l'EPR 1 n'est toujours pas opérationnel. Je crains que nous finissions par les acheter aux chinois (note du traducteur : et pourquoi pas ?)     Le plus urgent serait d'annuler la loi qui prévoit le passage à 50% de nucléaire ou alors il faut prévoir la construction de centrales à gaz pour compléter et ajouter un plan éolienne pour économiser un peu de gaz et faire croire que c'est « écolo ».

Le plus sage serait de remettre à niveau la totalité de notre parc nucléaire existant et d'étudier les prolongations possibles voire de reconstruire Fessenheim ! Cela laisserait le temps de finaliser la technique EPR selon les normes internationales (américaines, chinoises, japonaises, etc.) et non selon les normes allemandes ! Un examen des possibilités hydrauliques complémentaires serait sans doute souhaitable ? Ensuite il faut relancer ASTRID pour avoir une filière complète et autonome

Il faudrait maintenant un capitaine qui sache remonter au vent et lofer entre les nombreux écueils !

Amicalement (les désaccords sont autorisés !)

G.M.




vues  50     En ligne actuellement :   2   Total des clics  1717639