Bonjour. visiteurs jour : 61       Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Einstein     Santé corona

Au Président des français

" Dubito ergo cogito , cogito ergo sum " je doute donc je pense , je pense donc je suis : Descartes

  2024 - 2023 - Associations - Covid - Ecologie - Energie - Europe - France - Humour - Monde - retraite - Social - Plan du site -



   

Le président américain va utiliser le Brexit pour transformer le Premier ministre britannique en vassal. 19209724lpw-19209875-article-jpg_6443353_660x281

Les Britanniques voulaient la souveraineté ; ils auront la vassalité. L'ironie du Brexit saute aux yeux lorsqu'on observe la « relation spéciale » que le Royaume-Uni se targue d'entretenir avec les États-Unis. Donald Trump se montre excessivement chaleureux avec Boris Johnson, qu'il appelle « le Trump de Grande-Bretagne ». Le président américain doit le rencontrer au G7 de Biarritz pour la première fois depuis qu'il est devenu fin juillet le chef du gouvernement britannique. Mais derrière les embrassades, la réalité est bien différente... (Suite pour les lecteurs du point)

La vérité c'est que l'Union Européenne est déjà vassale des Etats-Unis d'Amérique!

En 1944 les américains ont appelé le débarquement en Normandie "opération Overlord" qui veut dire Suzerain, et depuis ils se sont toujours conduits en Suzerains, l'Union Européenne est un protectorat américain défendu par l'armée américaines dans le cadre de l'OTAN et sur le plan international l'Union Européenne n'existe pas, chaque pays défendant ses intérêts elle ne peut que suivre les Etats-Unis.

L'Angleterre si elle Quitte l'UE va se débarrasser de sa vassalité avec l'UE et ce sera un grand pas qui la rapprochera du Roi.
td>

vues  2104     En ligne actuellement :   1   Total des clics  1702801