Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 30     Total clics   :   949242


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 216

  

Le Japon frappé par un terrible séisme de force 9 un tsunami gigantesque puis sous la menace nucléaire

Le séisme de magnitude 9 et le tsunami ont fait au moins 18.000 morts et disparus (dont très peu seront retrouvés vivants) dans le nord-est de l'archipel du Japon.

 

 

Toutes les centrales nucléaires japonaises se sont immédiatement arrêtées dès les premières secousses et les réactions en chaine sont stoppées. Néanmoins le cœur des réacteurs continue de chauffer très longtemps et des circuits spécialisés de refroidissement doivent de mettre en route pour absorber la chaleur produite faute de quoi une surchauffe peut se produire créant une surpression de l’enceinte de confinement qui pourrait alors céder.

 

Le tsunami qui a suivi était exceptionnellement fort et a submergé des digues de protection de la centrale  nucléaire de Fukushima. Il a détruit les groupes électrogène de secours chargés de prendre le relais en cas de panne totale d’électricité : arrêt de la centrale plus panne réseau, les câbles du réseau ont été évidement arrachés par le Tsunami et la centrale s’est retrouvée isolée. De plus les détritus charriés par le tsunami et nous avons pu voir qu’il pouvait emporter des maisons entières, ont obstrué les canaux d’approvisionnement en eau de mer de la centrale pour son refroidissement.

 

Malgré l’intervention rapide des équipes de sécurité la perte du système de refroidissement a endommagé le cœur d’un premier réacteur puis les difficultés s’accumulant 3 réacteurs sur les 4 posent des problèmes de refroidissement plus ou moins grave avec début de fusion du cœur. 

 

Nous transmettons toute notre admiration à ce peuple courageux et digne qui sait rester calme dans le malheur. De France et de par le monde des particuliers et des entreprises envoient des dons à la croix rouge japonaise, l’important est moins le montant, bien qu’en ce moment ponctuellement il y ait urgent, mais le geste de solidarité. Le japon est un grand pays avec un peuple courageux, il va se remettre au travail, la reconstruction va créer des emplois et même moins riches les japonais retrouveront le goût de vivre et de triompher des obstacles.  Le bonheur est plus souvent dans la satisfaction du travail accompli que de paresser sur une plage, mais allongé dans un hamac sur une plage sous un parasol un verre de whisky à la main peut aussi en être la récompense.

 

Fusion ? Vous avez dit fusion !


Il faut distinguer 2 choses : dès la première seconde du tremblement de terre toutes les centrales ont été "éteintes" c'est à dire que les barres ralentisseurs de réaction et les barres de sécurité d'arrêt d'urgence ont plongé dans le coeur du réacteur et ont stoppé la réaction en chaîne.

 

A cet instant toute explosion de type nucléaire devenait impossible.

 

Mais les réactions de fission continuent longtemps, ce n'est plus la réaction en chaîne exponentielle qui mène à l'explosion atomique mais encore d'énormes quantités de chaleur qui se dégagent et faut continuer de refroidir le réacteur pendant plusieurs jour voire semaines.

 

Si les réacteurs ne sont pas refroidis la chaleur dégagée fait monter la pression et peut produire des explosions chimiques, pas nucléaires, mais ces explosions vont projeter les matériaux radioactifs à l'extérieur de l'enceinte de confinement et créer de la radioactivité à forte dose. La zone devra être complètement abandonnée pour plusieurs années.

 

Après il y a la malchance et des situations mal prévues à l'origine tel que les explosions dues à l'hydrogène. Ces explosion n'ont pas touché l'enceinte de confinement mais on considérablement gêné le travail des équipes qui essaient de refroidir les réacteurs.

 

Le malentendu du mot fusion : on pense immédiatement à la fusion nucléaire, hors celle-ci ne concerne que les bombes atomique à hydrogène et jamais les centrales nucléaires qui utilisent la FISSION de l'uranium ou du plutonium ou d'un mélange des 2

 

La fusion dont on parle c'est celle qu'on connait quand on chauffe un métal, il fond et devient liquide. Si les barres de combustible d'uranium et les barres qui servent à freiner la réaction ou à la stopper chauffent au point de fondre, la boule de liquide en fusion résultante va réagir et chauffer encore plus jusqu'à percer le fond de la cuve de l'enceinte de confinement et s'étaler sur la dalle de béton inférieure prévue à cet effet.

 

Ce ne sera pas une explosion atomique mais la libération de matériaux hautement radios actifs dans la nature.

 

A l’instant même le plus sage au Japon est d’évacuer calmement les populations  qui vivent à proximité de la centrale, c'est ce qui a étét fait : 550.000 personnes ont été évacuées et la prudence commande d'élargir le plus possible ce périmetre,

 

En ce moment il semble que les équipes de sécurité ont repris le contrôle du refroidissement de la centrale.

Quatre hélicoptères de l'armée déversent plusieurs tonnes d'eau de mer, notamment sur le réacteur 3, pour remplir la piscine de combustible usagé. Deux camions spéciaux de l'armée arrosent le réacteur 3.

 

 

D'autres problèmes qui étaient "secondaires" jusque là mais évidement déjà pris en compte révèlent maintenant l'étendue du désatre : Environ 1,6 million de bâtiments sont privés d'eau potable et 600.000 foyers d'électricité

 

 

 

Séisme et tsunami au Japon

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo     Le 17-8-2017.   Titre  

 

Total des visiteurs  :    478474   dont aujourd'hui :   30    En ligne actuellement :  2      Total des clics   949242