Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 85     Total clics   :   930571


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 198

Février 2007

Enseignement supérieur

 

Enseignement supérieur, quel est le but des universités ?

Aujourd’hui 90% des jeunes vont à l’université pour acquérir des connaissances leur permettant de trouver un emploi bien rémunéré. A la fin de leurs études ils rencontrent de plus en plus de difficultés pour trouver l’emploi correspondant à leur niveau d’études et il s’avère qu’un certain nombre de filières ne sont strictement pas adaptées pour l’activité économique d’une entreprise et débouchent sur presque rien.

Au début l’université était le lieu ou l’on venait acquérir des connaissances pour elles mêmes. Le nombre de diplômés était faible, l’enseignement et la recherche absorbait le gros des troupes. C’était le, lieu de la pensée créatrice et de la recherche théorique. 

Les choses ont changées. Il faut changer l’université. D’abord le nombre d’étudiants a explosé et leur objectif principal n’est plus le même ; il faut séparer l’Université en deux branches : D’une part le maintient de la recherche théorique et de la science pour la science, et d’autre part la filière de l’emploi valorisé par les études pour diriger des équipes, accumuler des connaissances pratiques et la recherche appliquée.

Pour cette nouvelle filière, la plus importante en nombre d’effectifs ; il faut aussi développer la culture d’entreprise ou alors aller planter des choux. Qui mieux que les employeurs peuvent savoir ce dont ils ont besoin comme employés ?

Cette filière universitaire doit donc être dirigée par des employeurs soucieux de l’adéquation des formations aux besoins et à la meilleure efficacité économique des entreprises. Il faut être cohérent avec les buts afficher, on ne peu pas s’opposer aux grandes entreprises et rêver d’y faire carrière.

Un autre point concerne l’absence de sélection pour l’accès en première année de faculté. C’est une grande hypocrisie qu’on fait payer très cher aux étudiants de première année qui se font virer après un an d’études inutiles. Rendre cette première année polyvalente et  faciliter le choix de la filière en fin de deuxième année c’est déjà mieux mais n’est-ce pas retarder l’échéance ? Ne faudrait-il pas plutôt une politique qui revalorise les manuels plutôt que d’essayer de faire des intellectuels malheureux et aigris ? 

Pour diriger une équipe pas besoin de connaissances livresques, au contraire même une bonne culture de base évidement mais surtout du charisme, du sens des relations humaines et le partage du mode de vie sont des atouts autrement puissants. Déjà que les employeurs en prennent conscience et qu’ils arrêtent cette chasse effrénée aux diplômes qui rempli leurs entreprises de gens frustrés de ne pas être employé en fonction de leur niveau d’étude et qui de ce fait ne sont même pas performants. 

Les formations en alternance avec apprentissage d’un métier au contact de la réalité du terrain devraient être bien plus privilégiées.

 

 

 



 

Total des visiteurs  :    475048   dont aujourd'hui :   85    En ligne actuellement :  3      Total des clics   930571