Au Président

Bonjour     visiteurs jour : 33     Total clics   :   929170


Coucou et merci Merci            

AU PRESIDENT

Merci de nous signaler tout abus ou non respect de la loi au webmaster (voir Forum) qui rectifiera

 
Clics 259

Février 2009    

 

Les banques

Chapitre 3 : la solution



Il n’y a pas de solution miracle hélas. Nous nous bornerons ici à proposer quelques pistes pour améliorer la situation actuelle et peut-être éviter une révolution contre les banques, allez savoir, le bon peuple s’énerve et ça se comprend, c’est son argent qui lui est pris. Déjà dans les années 1990 le Crédit Lyonnais avait été sauvé de la faillite par une ponction exorbitante sur l’argent des français, plus de 100 milliards de francs il me semble.

 

Aujourd’hui les sommes avancées auprès des banques se chiffrent en milliards d’euro et malgré les mécanismes de sécurité mis en place il se peut que les banques s’en serve pour rétribuer leurs actionnaires au lieu de jouer l’investissement et la relance.

 

 

Il faut séparer de façon énergique les banques d’affaire et les banques de dépôt. Il faut déjà créer un nouveau type d’organisme financier chargé uniquement de gérer des comptes clients avec chéquier et carte bancaire et des placement de type livret A ou emprunts d’état et prêts aux collectivités locales et organismes d’HLM ou équivalent et rien d’autre. Ces organismes géreraient les comptes courants de leurs clients et ne pratiqueraient aucunes opérations boursières pour leur propre compte, aucunes.

 

Ces sociétés seraient autosuffisantes et sécurisées. Une participation de l’état pour certaines d’entre-elles serait souhaitable bien que le passé des banques nationalisées ne plaide pas en leur faveur.

 

 

A côté les banques d’affaire ferraient ce qu’elles voudraient et ne seraient pas protéger en cas de faillite.

 

Il faudrait un troisième type intermédiaire d’organisme financier pour prêter aux entreprises. Ces organismes seraient spécialisés dans les prêts et émettraient des emprunts en conséquence. Chez eux la spéculation sur leurs propres fonds serait également interdite. Des portefeuilles d'actions et obligations pourraient êtres envisageables dans des conditions à définir par des spécialistes et portant uniquement sur des société de l'économie réelle (notion délicate à définir !)

 

En bref des organismes dédié au grand publique et d’autres dédiés aux entreprises

Les banques, la solution

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 23-6-2017.   Titre  


yoyo le 7-2-2012. les banques
Je pense aujourd'hui que pour résoudre la crise une réforme bancaire
est indispensable.Je pense en effet qu'il faut séparer les banques
de dépots et les banque d'affaire. Je pense aussi qu'il faut mettre en
place une taxe sur les fonds spéculatifs de 15 pourcents. Et je pense
aussi qu'il faut créer une banque public d'investissement pour aider
les PME PMI. Je pensse aussi qu'il faut sortir de la loi de 1973.


Robert le 16-2-2009. Bonjour Rincé

Nous sommes obligés par la loi de verser notre salaire sur un compte bancaire, la moindre des chose serait de pouvoir choisir un établissement garanti


Rincé le 9-2-2009. Obligation de bonne Action.

Je suis entièrement d'accord sur la nécessité de séparer d'urgence les banques de dépôts des banques d'affaires et interdire formellement aux premières de spéculer(avec les brillants résultats que l'on a pu constater!). C'est d'ailleurs ce que le président Roosevelt avait fait dans les années 30
et avec succés. Notre Président,qui est tellement entiché d'Amérique,ne saurait laisser passer une si
belle opportunité de mettre en oeuvre sa "moralisation" des moeurs de la grande finance. De plus,
s'il le fait assez vite, il pourra à bon droit affirmer" J'ai montré la bonne voie à Obama!"car il y a de fortes chances que cette interdiction redevienne d'actualité au pays du libéralisme cabossé!

 

Total des visiteurs  :    474821   dont aujourd'hui :   33    En ligne actuellement :  3      Total des clics   929170